La référence technique au service des éleveurs
Le vaccin Ubac est indiqué pour l’immunisation active de vaches et des génisses afin de réduire l’incidence des infections cliniques intramammaires causées par Streptococcus uberis, réduire le nombre des cellules somatiques dans les échantillons de lait et réduire les pertes de production de lait. Photo : ©Hipra

Un premier vaccin contre les mammites à Streptococcus uberis

Après le premier vaccin polyvalent contre les mammites bovines dues aux Staphylocoques et aux coliformes Startvac®, et le premier vaccin spécifique contre les mammites des petits ruminants à staphylocoques Vimco®, Hipra...
Les étudiants ont proposé d’implanter deux prairies temporaires afin de gagner en autonomie fourragère. © D.Bodiou/Pixel6TM

Baisser le coût alimentaire des taurillons

Tous les ans le Gnis organise le concours prairies. Il s’adresse aux étudiants de BTS et d’IUT. En binôme, ils sont amenés à se mettre dans la peau d’un technicien afin d’analyser et d’améliorer le système fourrager d’...
e-DIP de BouMatic autonomise le trempage. ©DR

BouMatic lance e-DIP pour automatiser le trempage

Et si le post-trempage des rayons, la désinfection du faisceau et le rinçage de celui-ci ce faisait de manière automatique ? C’est maintenant possible avec l’unité de traite e-DIP de BouMatic. Ce système regroupe au...
Des essais comparatifs menés par Horsch montrent que la levée homogène des pieds, conditionnée par la pression appliquée sur l’élément semeur, est l’un des paramètres les plus importants afin de maximiser le rendement futur du maïs. Photo : ©C.Milou/Pixel6TM.

Régularité de la profondeur d’un semis de maïs : un paramètre essentiel

Des essais comparatifs menés par Horsch montrent que la levée homogène des pieds, conditionnée par la pression appliquée sur l’élément semeur, est l’un des paramètres les plus importants afin de maximiser le rendement...
En 2018, Even a rémunéré le lait de ses 734 exploitations adhérentes à près de 342 €/1000 litres. Photo : ©D.Bodiou/Pixel6TM

Even : un retour de résultat de 11,33 €/1000 litres

Dans un contexte de marchés laitiers chahutés, le groupe coopératif Even résiste avec un chiffre d'affaires stable à 2,2 milliards d'euros en 2018. Ses résultats lui ont permis de rémunérer le lait de ses producteurs...

Mise à l’herbe

Le déprimage, une technique qui prime

Publié le 19/03/2019 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Le déprimage consiste à faire pâturer l’herbe avant le stade épi 10 cm sur les parcelles en herbe.

La reprise de la végétation des prairies est une période importante pour assurer la qualité du fourrage. D’après le Gnis, un déprimage de l’herbe avant l’hiver peut permettre d’augmenter la quantité et la qualité du fourrage. Cependant, il faut prendre quelques précautions pour ne pas abîmer les prairies. 

Fourrages

Un séchoir adossé à un méthaniseur

Publié le 14/03/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
L'autochargeuse qui permet de récolter et transporter l'herbe au séchoir a été financé en partie grâce à des aides attribués au GIEE Alumé

Les onze adhérents du GIEE Alumé, en Mayenne, ont œuvré pour mettre en place l’organisation de récolte de luzerne afin de la sécher grâce à de l’énergie issue d’un méthaniseur. Expérience réussie.

Poudre de lait infantile

Sodiaal reprend les activités de transformation du site Synutra de Carhaix

Sodiaal reprend l’ensemble des activités de réception et de production de l’unité de séchage ainsi que le laboratoire du site de Carhaix (29).

La coopérative Sodiaal annonce l’acquisition auprès de Synutra France des activités de transformation du site de poudres de lait infantiles de Carhaix, dans le Finistère.

Maïs fourrage

Valoriser l'azote des engrais de ferme

 L’azote apporté par un fumier de bovins épandu au printemps (4 à 5 unités par tonne de produit frais) est valorisé à 30 % par le maïs.

Utilisés à bon escient, les effluents d’élevage sont très bien valorisés par le maïs fourrage. Ils permettent une économie importante sur le poste achat d’engrais. Avec des conditions de portance des sols favorables en cette fin d’hiver, les épandages de fumier peuvent commencer. Les lisiers et les fumiers de volailles sont mieux valorisés quand ils sont apportés au plus près du semis.

Valorisation des effluents d’élevage

Compostage : des normes à respecter

Le document rappelle les principales exigences réglementaires à respecter pendant la phase de compostage et après le compostage ainsi que les points essentiels pour produire un compost de qualité.

Depuis la mise en œuvre de la résorption des excédents d’azote, de nombreuses exploitations ont opté pour des solutions visant à produire des engrais/amendements organiques, en vue de leur exportation en dehors des zones excédentaires. Cette opération se traduisant par une mise en marché sans obligation de plan d’épandage, il est impératif de respecter des normes correspondant à la notion de « 

Concours

Graines d’agriculteurs : inscrivez-vous !

Graines d'agricultureurs 2019 : candidatez jusqu'au 29 mars.

Vous êtes éleveuse ou éleveur, installé(e) entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2017, vous valorisez votre production animale par la vente aux particuliers, aux restaurateurs ? Si la réponse est oui, cette année le concours Graines d’agriculteurs sur le thème de la gastronomie est fait pour vous !

Sillon d'Avenir

Passer d'enseignant à agriculteur

En Vendée, Laurent Charrier a repris l'exploitation familliale après avoir passé plus de dix ans dans l'enseignement agricole.
En Vendée, Laurent Charrier a repris l'exploitation familiale après avoir passé plus de dix ans dans l'enseignement agricole...

Conjoncture laitière

La situation du marché des produits laitiers s'améliore sensiblement

Depuis cet été, les sondages de collecte de France AgriMer présentent chaque semaine une baisse de 3 à 5 %.

La conjoncture s'est sensiblement améliorée au cours des derniers mois. Les stocks d'interventions de poudre de lait écrémé ont quasiment disparus tandis que la production laitière en Europe affiche une baisse régulière sur une période de cinq mois consécutifs entre août et décembre 2018. 

Renouvellement des générations

Un livre blanc écrit par les éleveurs eux-mêmes

Dans ce livre blanc, des éleveurs dressent un état des lieux des reprises, des installations et de la place du salariat dans les exploitations.

Les professionnels du secteur appellent aujourd’hui de leurs vœux un sursaut collectif en faveur du renouvellement des générations d’éleveurs. Ils ont présenté leur livre blanc le 27 févirer dans le cadre du Salon de l'Agriculture.

Pages