La référence technique au service des éleveurs
Le vaccin Ubac est indiqué pour l’immunisation active de vaches et des génisses afin de réduire l’incidence des infections cliniques intramammaires causées par Streptococcus uberis, réduire le nombre des cellules somatiques dans les échantillons de lait et réduire les pertes de production de lait. Photo : ©Hipra

Un premier vaccin contre les mammites à Streptococcus uberis

Après le premier vaccin polyvalent contre les mammites bovines dues aux Staphylocoques et aux coliformes Startvac®, et le premier vaccin spécifique contre les mammites des petits ruminants à staphylocoques Vimco®, Hipra...
Les étudiants ont proposé d’implanter deux prairies temporaires afin de gagner en autonomie fourragère. © D.Bodiou/Pixel6TM

Baisser le coût alimentaire des taurillons

Tous les ans le Gnis organise le concours prairies. Il s’adresse aux étudiants de BTS et d’IUT. En binôme, ils sont amenés à se mettre dans la peau d’un technicien afin d’analyser et d’améliorer le système fourrager d’...
e-DIP de BouMatic autonomise le trempage. ©DR

BouMatic lance e-DIP pour automatiser le trempage

Et si le post-trempage des rayons, la désinfection du faisceau et le rinçage de celui-ci ce faisait de manière automatique ? C’est maintenant possible avec l’unité de traite e-DIP de BouMatic. Ce système regroupe au...
Des essais comparatifs menés par Horsch montrent que la levée homogène des pieds, conditionnée par la pression appliquée sur l’élément semeur, est l’un des paramètres les plus importants afin de maximiser le rendement futur du maïs. Photo : ©C.Milou/Pixel6TM.

Régularité de la profondeur d’un semis de maïs : un paramètre essentiel

Des essais comparatifs menés par Horsch montrent que la levée homogène des pieds, conditionnée par la pression appliquée sur l’élément semeur, est l’un des paramètres les plus importants afin de maximiser le rendement...
En 2018, Even a rémunéré le lait de ses 734 exploitations adhérentes à près de 342 €/1000 litres. Photo : ©D.Bodiou/Pixel6TM

Even : un retour de résultat de 11,33 €/1000 litres

Dans un contexte de marchés laitiers chahutés, le groupe coopératif Even résiste avec un chiffre d'affaires stable à 2,2 milliards d'euros en 2018. Ses résultats lui ont permis de rémunérer le lait de ses producteurs...

Systèmes d'élevage

Devenir économe et autonome

Les exploitations les plus économes et autonomes en intrants, sont plus fréquentes dans le Grand Ouest et dans l’Est de la France.
Connaissez-vous les exploitations économes et autonomes en intrants ? Avec un système de production fondé sur le pâturage de prairies temporaires d’association graminées-légumineuses, elles sont à rebours des tendances prédominantes. 

Projet Casdar Orgue

Pour une meilleure durabilité et transmission des exploitations laitières

Le projet Orgue pour faciliter l’agrandissement et la transmission des exploitations laitières.

Le projet Casdar Orgue, piloté par l'Institut de l'élevage, vise à produire des connaissances et des outils afin de renforcer la durabilité sociale ainsi que la transmissibilité des grandes exploitations laitières, à travers l'étude de l'organisation du travail et la gestion des relations humaines.

Prairies

Azote : la bonne dose au bon moment

L'azote est un élément indispensable pour la croissance de l'herbe mais bon nombre de facteurs sont à prendre en compte pour ne pas sur-fertiliser.

L'azote est certes indispensable, mais à raisonner. Pour les prairies, définir la bonne dose sous forme minérale ne se résume pas à compenser les exportations. Bon nombre de critères sont à prendre en compte pour ne pas sur-fertiliser.

Carrefour, LSDH, APLBC

Un partenariat pour soutenir les producteurs de lait en conversion bio

De gauche à droite : Laurent Vallée (secrétaire général de Carrefour), Emmanuel Vasseneix (président de LSDH), Arnaud Gauffier (responsable agriculture au WWF France) et Henry Ragon (président de l'APLBC). DR

Carrefour et sa Fondation, le WWF France, le groupe Laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel (LSDH) et les éleveurs du bassin Centre (APLBC) ont signé le 21 novembre un partenariat pour accompagner les producteurs laitiers à la conversion au bio.

Herd-Book Limousin

Un nombre d’adhérents en légère baisse

39 nouvelles adhésions pour le Herd-Book limousin sur la campagne 2017-2018.
Le Herd-Book limousin a dressé son bilan de la campagne 2017-2018, à l'occasion de son assemblée générale qui s’est tenu le 15 novembre sur le pôle de Lanaud.

Filières animales

Sur le chemin de l'autonomie protéique

Photo : H.Flamant/Terroir Est.

La région Grand Est aurait de quoi fournir les filières animales en protéines.

Collecte

La production laitière impactée par la sécheresse estivale

Publié le 16/11/2018 par Danielle Bodiou dans
 La production laitière a nettement ralenti dans la plupart des bassins laitiers.

Au mois de septembre, la collecte de lait a reculé de 1,7 % par rapport à l’an passé, indique la dernière note Agreste Conjoncture « Lait» du Service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture (SSP).

Alimentation

Maïs fourrage, une qualité mitigée

Publié le 15/11/2018 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Une qualité de maïs ensilage correcte malgré un été sec.
Cette année, la culture de maïs a dû s’adapter. Avec un printemps très humide et un été particulièrement sec, les rendements et la qualité des maïs fourrages 2018 se maintiennent à des niveaux honorables, d’après Arvalis.  

Machinisme

Application mobile et Salons agricoles : les actualités de la semaine

Publié le 15/11/2018 par Gael LANDAIS dans
Vous n'avez pas eu le temps de vous tenir au courant de l'actualité machinisme ? Nos confrères de GTP vous proposent une selection des dernières nouveautés. Au programme : Mashion Gaspardo lance une application mobile pour assister l’utilisateur.

Protecow

Échanger pour une meilleure efficience de la ration azotée

Protecow est un groupe d'échange pour les éleveurs laitiers de la zone transfontalière franco-belge.

Dans un contexte de forte volatilité du prix du lait et de hausse des coûts des intrants, la rentabilité des exploitations laitières est une préoccupation majeure de la filière. L'alimentation représente en moyenne 70 % des charges opérationelles. La recherche de l'efficacité alimentaire représente une des pistes d'optimisation des exploitations.

Pages