La référence technique au service des éleveurs

Listes des articles de Claire LAMY GRANDIDIER

Salon de l’herbe et des fourrages

Le Salon de l’herbe donne rendez-vous à Nouvoitou en 2021

Publié le 23/07/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Le Salon de l’herbe donne rendez-vous à Nouvoitou en 2021. CP : Salon de l'herbe et des fourrages

La crise sanitaire a forcé les organisateurs du à annuler l’édition 2020 du Salon de l’herbe et des fourrages initialement prévue les 27 et 28 mai à Poussay (88). Ce dernier, qui attire plus de 35 000 visiteurs sur 40 hectares d’exposition et de démonstration, donne rendez-vous aux professionnels de la filière les 2 et 3 juin 2021 à Nouvoitou (35).

Qualité du lait

Une qualité du lait qui progresse mais qui peut être améliorée

Une qualité du lait qui progresse mais qui peut être améliorée. ©L.Page/Cniel

Le programme « les mammites j’anticipe » du Cniel, démarré en 2011 vient de livrer ses derniers résultats.

Maladie

La kérato-conjonctivite infectieuse estivale, quel danger pour les bovins ?

Publié le 21/07/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
La kérato-conjonctive peut avoir poour conséquence un impact économique et une mise à mal du bien-être animal. ©michaklootwijk/AdobeStock

Avec les beaux jours, les mouches réapparaissent ainsi que certaines pathologies qu’elles véhiculent comme la kérato-conjonctivite infectieuse bovine (KCIB). Cette infection de l’œil ne met pas la vie de l’animal en danger mais a cependant des conséquences économiques importantes et peut conduire à une perte de vision.
 

Nutrition animale

Les bovins consomment 89 % des fourrages produits en France

Publié le 20/07/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
 Les bovins consomment 89 % des fourrages produits en France. CP : L.Page/Cniel

Le GIS Avenir Élevages ainsi que différents partenaires ont identifié et quantifié les flux de matières pre

Conjoncture

La filière laitière se redresse

La filière laitière se redresse après une période de fortes turbulences. CP : S.Fraisse

Comme tous les autres secteurs économiques, la filière laitière a subi un premier semestre 2020 tourmenté. La structuration de ses débouchés a en effet été profondément modifiée pendant la période de confinement. La fermeture de certains commerces et lieux de service s’est traduite par une forte diminution des ventes de produits laitiers à destination de la restauration hors foyers, des marchés, mais aussi de celles des rayons à la coupe des grandes surfaces. 

Ration

Le compact feeding n’apporte que des avantages

Le compact feeding n’apporte que des avantages. CP : DR

Testé par des adhérents de Terrena depuis 2018, le compact feeding consiste à mélanger de l’eau à la ration pour obtenir un mélange condensé et homogène. Cette méthode assure une meilleure ingestion et plus de productivité de lait. 

Conjoncture viande française

Les cours des jeunes bovins sont toujours à la peine

Publié le 13/07/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Les cours des jeunes bovins sont toujours à la peine. CP : Friedberg/Adobe Stock

L’Institut de l’élevage a analysé les derniers résultats du panel IRI sur la consommation alimentaire en France : « Le déconfinement n’a pas mis fin à la hausse des achats en GMS : en phase une du déconfinement, les achats restaient en hausse de plus de 10 %, reconnaît Caroline Monniot, chef de projet conjoncture bovins viande. En revanche, depuis le début de la phase 3 du déconfinement, soit le 22 juin, nous observons que la consommation se stabilise. »

Bassin charolais

Climatviande : les impacts du changement climatique sur l’élevage

Publié le 08/07/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Climatviande : les impacts du changement climatique sur l’élevage. CP : C.Lamy-Grandidier/Pixel6TM

L'association Interbev a financé le projet Climatviande, similaire à Climatlait – que vous connaissez déjà sûrement – avec pour objectif d’évaluer les effets du changement climatique sur des élevages français de bovins viande afin de pouvoir fournir aux éleveurs et aux conseillers de la filière des moyens de réfléchir à différentes pistes d’adaptation.

Salon

Agrimax se tiendra du 20 au 22 octobre à Metz

De gauche à droite : Christophe Dechoux, responsable du Salon Agrimax, Véronique Muller, élue chambre agriculture de la Moselle et référente équin, Stéphane Ermann, élu chambre d’agriculture de la Moselle et vice-président de l’association Ambition Grand-Est élevage Europe, Michel Coqué, directeur de Metz Expo. CP : C.Lamy-Grandidier/Pixel6TM

 « Nous voulons affirmer haut et fort que Agrimax se tiendra du 20 au 22 octobre », c’est avec cette phrase que Michel Coqué, directeur de Metz Expo, a pris la parole avant d’ajouter : « Je pense que nous allons avoir une très belle édition. Organiser des concours d’animaux de façon virtuelle ou en télétravail, c’est quand même un peu compliqué. Il est préférable de les faire en réel, et c’est pour cela que le Salon est d’une grande importance. »

Transparence

Un étiquetage des viandes pour informer sur les conditions d’abattage

Publié le 02/07/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Un étiquetage pour informer les consommateurs sur les conditions d’abattage. CP : mehmet/Adobe Stock

Dans son dernier communiqué, l’Ordre national des vétérinaires salue la démarche de l’Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs (OABA) en faveur d’un étiquetage des viandes visant à informer les consommateurs des conditions d’abattage. Il sera indiqué clairement si l’animal a reçu ou non la pratique d’un étourdissement. 

 

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site