La référence technique au service des éleveurs

Listes des articles de Danielle Bodiou

D’aucy

Maïs Secure, une solution de garantie financière en maïs

Publié le 26/11/2019 par Danielle Bodiou dans
La solution Maïs Secure apporte une garantie financière aux producteurs connaissant une baisse de rendement importante en maïs grain et en fourrage sur leur département. CP : M. Lecourtier/Pixel6TM

Les producteurs de maïs sont de plus en plus fréquemment confrontés à des phénomènes météorologiques exceptionnels, préjudiciables pour les rendements de leurs cultures. Dans un contexte de réduction des apports en produits phytosanitaires, Cecab et Coop de Broons, coopératives du groupe d’aucy, ont souhaité apporter à leurs adhérents un filet de sécurité financier pour limiter l’impact de ces variations sur leur activité.

Betterave fourragère bio

La plantation de minimottes, alternative au semis

Minimotte de betterave au stade 3-4 feuilles, prête à planter. Photo : DR

Plante énergétique très productive, intéressante dans la ration alimentaire des bovins laitiers, la betterave fourragère bio est l'une des cultures les plus difficiles à conduire. En particulier, les opérations de désherbage mécanique post-levée après un semis classique se révèlent très délicates, potentiellement destructrices pour la culture. 

Lait

La hausse de rémunération ne profite pas à tous les éleveurs, selon la FNPL

Le niveau de rémunération des éleveurs est significativement en hausse dans les coopératives locales et régionales et chez les industriels Bel et Savencia. Pourtant, une différence de taille apparaît entre ces deux opérateurs de droit privé, selon la FNPL. CP : C. Helsly/Cniel

Quels sont les opérateurs, les coopératives et les distributeurs qui jouent le jeu de la répartition de la valeur promise aux éleveurs par la loi EGalim ? Pour le savoir, la Fédération nationale des producteurs de lait (FFNPL) a entrepris un travail de relevé des prix effectivement pratiqués auprès des éleveurs et en magasin.

Les rencontres nutrition d’automne de BCEL Ouest

Les analyses fourrages aux nouvelles normes de rationnement

Les éleveurs peuvent déposer leurs échantillons de fourrages sur l'un des points de collecte et repartir directement avec leurs résultats d’analyses. Photo : BCEL Ouest

Du 4 novembre au 5 décembre, Bretagne conseil élevage Ouest (BCEL Ouest) organise les rencontres nutrition d’automne. 24 rendez-vous sont programmés dans le Finistère, dans les Côtes-d’Armor et dans le Morbihan (de 13 h 30 à 17 h 30) pour permettre aux éleveurs de découvrir leurs analyses fourrages aux nouvelles normes de rationnement.

Salon international de l’agriculture

Une charolaise égérie de l’édition 2020

Publié le 30/10/2019 par Danielle Bodiou dans
Idéale, une vache charolaise de l’élevage de Jean-Marie Goujat, est l’égérie du prochain Sia. Photo : Sia 2020 - P. Parchet.

Pour sa 57e édition, le Salon international de l’agriculture a choisi de mettre à l’honneur la race charolaise. Elle sera représentée par Idéale, une vache de six ans, propriété de Jean-Marie Goujat, éleveur en Gaec sur les Monts du Beaujolais à environ 45 km de Charolles.

Agreste

La baisse du cheptel bovin français se poursuit

Avec un peu moins de 3,5 millions de têtes en 2019, le nombre de vaches laitières s’inscrit en baisse de 1,2 % par rapport à 2018. Photo : D.Bodiou/Pixel6TM

Après une progression entre 2014 et 2016, le cheptel bovin français recule pour la troisième année consécutive, selon la dernière note Agreste conjoncture « Animaux de boucherie » du ministère de l’Agriculture.

Dispositif d’assistance aux travaux

La Blanche Maison teste l'exosquelette lors de la traite

L’exosquelette permet de soulager la sollicitation des muscles de l’épaule et vient décomprimer l’articulation une fois les coudes au niveau de la ligne du cœur. ©La Blanche Maison

Les périodes de traite, de plus en plus longues par l’augmentation de la taille des troupeaux laitiers, demandent au trayeur de nombreux mouvements, répétitifs, avec les bras en posture haute. Ces mouvements sollicitent de manière importante les épaules et le dos et peuvent à terme aboutir à des troubles musculo-squelettiques.

Projet Prolific

Un gène du tissu adipeux en cause dans l’infertilité des vaches laitières

Dans le cadre du projet européen Prolific, des scientifiques ont identifié un gène du tissu adipeux qui pourrait être impliqué dans la baisse de fertilité des vaches laitières ayant les meilleures productions de lait, comme les prim’holstein. © N. Chemineau/Pixel Image

La vache laitière, dont la capacité d’ingestion après le vêlage est insuffisante pour couvrir les besoins énergétiques de début de lactation, doit puiser dans ses réserves corporelles, principalement son tissu adipeux. Or, chez les vaches laitières qui présentent les meilleures productions de lait, la balance énergétique négative a une forte incidence sur leur capacité à se reproduire

Prairies permanentes

Le déficit de la production d’herbe se dégrade encore

Publié le 01/10/2019 par Danielle Bodiou dans
La pousse estivale d’herbe est particulièrement faible en 2019 (23% de la pousse d’été de référence). Les épisodes de canicule en juin et juillet, cumulés aux faibles précipitations, ont stoppé la pousse d’herbe. © N. Tiers/Pixel 6TM

Au 20 septembre 2019, le déficit de la production cumulée des prairies permanentes s’accentue au niveau national, indique le ministère de l’Agriculture dans une note Agreste Infos rapides publiée le 30 septembre.

Ruminants

Nuwen lutte contre l’acidose grâce au CalseaPowder

Publié le 24/09/2019 par Danielle Bodiou dans
L’ajout de CalseaPowder dans la ration permet de neutraliser les acides afin de limiter la baisse du pH ruminal et de la stabiliser au-dessus de 5,5. ©H. Grare

Le régime alimentaire spécifique des ruminants nécessite des apports hautement énergétiques qui provoquent une accumulation d’acides dans le rumen de la vache. Le pH diminue et peut descendre en dessous de 5,5 sur une longue période et aboutir à une subacidose.

Pages