La référence technique au service des éleveurs

Semences de maïs

30 agriculteurs ont rejoint le réseau de vente directe de semences Farmsaat

Patrice Goasmat, directeur Farmsaat France (à gauche), et Jean-Marc Dubot, agriculteur-partenaire à Guégon (56). CP : DR

Arrivé sur le marché français fin 2019, le semencier allemand Farmsaat propose un mode de distribution de semences de maïs rompant avec les circuits classiques (les coopératives et les négoces) en s’adressant directement aux agriculteurs par le biais d'un réseau de partenaires agricoles locaux recrutés au plus près du terrain.

À ce jour, 30 agriculteurs, céréaliers ou éleveurs ont rejoint le réseau de partenaires sur toutes les régions de maïsiculture. Chacun dispose sur son exploitation d'une vitrine d'essais de 10 à 14 variétés issues de la génétique Farmsaat comparées à ses variétés références. Ils peuvent ainsi présenter les essais à leur clientèle d'agriculteurs voisins et constater le comportement de la culture sur leur propre terroir.

« Les agriculteurs veulent voir avant de choisir. C'est aussi l'intérêt de cette vitrine. S'ils voient la qualité et en plus un prix attractif, alors c'est un bon départ. Beaucoup d'agriculteurs souhaitent pouvoir avoir le choix, décider, et surtout trouver le meilleur rapport qualité/prix », indique Jean-Marc Dubot, agriculteur-partenaire farmsaat dans le Morbihan.

Une offre alternative

Pour Patrice Goasmat, directeur France Farmsaat, ces premiers résultats sont le signe de l'efficience du modèle :

« Nous savions le marché mature en France aujourd'hui pour ce type de distribution en direct. Ce n'était pas le cas il y a encore trois ou quatre ans. Nous sommes partis de zéro et en moins d'un an, les résultats sont déjà très encourageants. C'est le signe d'un besoin réel d'une offre alternative. À présent, nos objectifs sont de poursuivre le développement de notre réseau, de continuer à tester et à valider de nouvelles variétés chaque année, et de répondre à une demande croissante en agriculture conventionnelle comme en agriculture biologique. »  

 
Farmsaat compte ainsi étoffer son équipe d'encadrement et recruter deux responsables de région (Haut-de-France et Grand-Est) pour janvier 2021, dont le rôle sera d'assurer la formation des agriculteurs-partenaires aux produits de la firme, et de recruter de nouveaux partenaires pour son réseau.
 
Une extension de gamme sur d'autres cultures

Membre de l'Union française des semenciers, Farmsaat développe une gamme de 40 variétés de semences de maïs hybrides adaptées à toutes les régions de production, avec formulation de traitement de semences ou non, destinée à l'agriculture conventionnelle et biologique. Chaque année, l'obtenteur développe de nouvelles variétés, qui sont validées auprès d'un prestataire indépendant, Staphyt, et testées dans le réseau d'essai Arvalis. Le semencier, qui détient sa propre génétique en soja, compte aussi développer cette offre ainsi que des mélanges inter-cultures et des semences fourragères destinés à l'agriculture conventionnelle et biologique.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site