La référence technique au service des éleveurs

E-Commerce

Acheter un taureau charolais depuis son salon

Grâce à la vente aux enchères en ligne, les acheteurs ont accès à un panel de reproducteurs répartis sur le territoire nationale sans qu'ils n'aient à se déplacer de ferme en ferme.

Le Herd Book Charolais organise, du 21 mars 12 h au 31 mars 14 h, la première vente aux enchères en ligne de reproducteurs charolais sur son site Internet, via une plateforme sécurisée. Cette modalité d'enchères en ligne, totalement novatrice, vise à abolir les contraintes de distance et de calendrier. L'offre est ainsi accessible à tous, partout.

Le Herd Book Charolais (HBC) a travaillé durant tout l'année 2017 sur l'évolution de sa politique d'offres et de services aux adhérents afin de leur proposer des solutions facilitant leur quotidien. Pour Florence Marquis, directrice du HBC :

"Cette vente en ligne correspond aux attentes de la profession, en recherche avant tout d'échanges facilités avec les acheteurs et la diversification des prospects potentiels."

Deux gammes seront proposées à la vente durant cette première édition : une gamme junior moins de 18 mois et une gamme senior plus de 18 mois et adultes. La mise à prix est fixée à 2 500 euros HT pour chaque animal, et le montant minimum des enchères par tranche est de 100 euros HT. L'achat sera attribué au plus offrant et dernier enchérisseur enregistré au moment de la clôture de l'enchère.

"Nous ne prenons pas de marge sur la vente. Nous sommes là avant tout pour favoriser les échanges et développer les circuits courts. Dans le même esprit, tous les éleveurs de charolais peuvent se rendre acquéreurs d'animaux vendus par les éleveurs HBC, sous réserve de remplir les conditions d'inscription acquéreur", précise Florence Marquis.

Un complément aux ventes physiques

Cette vente aux enchères en ligne, totalement inédite dans le métier, répond à plusieurs enjeux rencontrés par les éleveurs et notamment la difficulté d'élargir les contacts acheteurs et prospects : via la proposition en ligne, pas de contrainte d'exposition, de lieu de vente, donc de restriction quant aux acheteurs présents, qui peuvent parfois être empêchés par la distance ou le calendrier des ventes.

Cette nouvelle modalité de vente apporte également une solution aux contraintes économiques liées aux ventes physiques : pas de frais de transport sur un lieu de vente physique, ni de temps perdu sur le site. Le HBC estime l'économie réalisée par le vendeur entre 500 et 1 000 euros par animal. Les acheteurs font également des économies : ils ont accès à un panel de reproducteurs répartis sur le territoire national sans qu'ils n'aient à se déplacer de ferme en ferme.

"Plus qu'un outil de commercialisation, c'est véritablement une nouvelle vision du métier, possible grâce à la digitalisation croissante de notre environnement, que nous souhaitons ouvrir et proposer aux éleveurs. Les ventes en ligne ne remplaceront pas les ventes physiques, elles ont pour vocation à proposer un complément utile, et à permettre de valoriser les reproducteurs certifiés en race pure. La digitalisation ne remplace pas l'humain mais favorise la mise en relation", confie Florence Marquis.

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.