La référence technique au service des éleveurs

Diversité fromagère

Covid19 et fromages AOP ne font pas bon ménage !

Publié le 24/03/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Le Cnaol appelle au maintien de la diversité fromagère CP : F. Prochasson/Adobe Stock.

Depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, le personnel impliqué dans la production laitière d’appellation d’origine protégée (AOP), de l’élevage à l’affinage, continue d’assurer le maintien de l’activité. Or, depuis quelques jours, selon le Conseil national des appellations d’origine laitières (Cnaol), les transformateurs laitiers de toutes les régions de France notent une baisse très importante des commandes de fromages, de crème et de beurre AOP. Ce dernier appelle donc à la responsabilité des distributeurs ainsi qu'à celle de l’administration afin de maintenir une pluralité de l’offre et de permettre une sauvegarde de la diversité des produits AOP dans les rayons. 

Michel Lacoste, président du Cnaol, l’affirme : « En situation de confinement et sans aucun fromage de qualité, voilà un coup dur de plus pour le moral des Français ! Convaincu que les fromages AOP leur apportent un peu de bonheur et d’évasion, le Cnaol demande le maintien des produits sous signe de qualité dans les magasins, et appelle à la responsabilité des distributeurs ainsi qu'à celle de l’administration pour permettre à chacun de mieux vivre cette situation sans fragiliser un pan de l’économie de nos régions et de nos territoires déjà défavorisés. » 

Une production qui continue malgré tout !

Par ailleurs, malgré les difficultés liées à cette situation, la production de fromages, de beurre et de crème AOP continue. Les éleveurs, les fromagers et les affineurs restent mobilisés pour proposer une production diversifiée et pour assurer l’alimentation des Français. 

« La présence des fromagers-affineurs de produits AOP sur le territoire national nous permet d’approvisionner l’ensemble des commerces alimentaires, à condition que tous les maillons fonctionnent, notamment les transporteurs, les entrepôts, les prestataires de services et les distributeurs », rappelle Didier Lincet, à la tête des fromageries Lincet.

Présentes sur tout le territoire, 54 % des surfaces agricoles couvertes par les AOP sont situées dans des zones défavorisées, et 70 % des tonnages d’AOP au lait de vache proviennent de zones de montagne. Avec 53 000 emplois, les AOP laitières garantissent ainsi la vitalité économique, culturelle et touristique des territoires. À noter que ce sont plus de 17 500 éleveurs, 370 ateliers, des fromageries privées ou des coopératives nationales, des PME, des TPE, des ateliers artisanaux et plus de 1 200 producteurs fermiers qui œuvrent quotidiennement.

Les commandes stoppées

Parmi ces 1 200 producteurs fermiers, Dominique Chambon valorise le lait de ses chèvres en rocamadour AOP et s’inquiète de la situation actuelle : « Nous sommes effectivement confrontés à des décisions unilatérales de certains distributeurs stoppant brutalement les commandes, et jugeant que les produits sous signe de qualité ne sont pas de première nécessité. Cette situation est scandaleuse ! »  

Plus du tiers des fromages AOP sont commercialisés à la coupe

Actuellement, dans les grandes et moyennes surfaces, la plupart des clients privilégient les produits de première nécessité comme les pâtes, les conserves ou encore la farine. Les fromages, de plus à la coupe, sont moins privilégiés. C'est donc là que réside le problème pour les AOP laitières. Ces produits sont peu présents en dehors des marques de distributeurs ainsi que sur les drives des grandes surfaces. 
Aujourd’hui, en moyenne, 38 % des fromages AOP sont commercialisés au rayon coupe, or, ces derniers sont fortement réduits voire fermés.

 « Les mesures d’urgence prises par la distribution pour protéger les salariés comme les clients sont totalement justifiées. Toutefois, cette nécessaire réorganisation ne doit pas conduire à la disparition de la plupart des AOP laitières des magasins. Ainsi, nous invitons les grandes surfaces à protéger les vendeurs en installant le matériel nécessaire à la protection de leur santé », reconnaît le Cnaol.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.