La référence technique au service des éleveurs

Conjoncture laitière

Des perspectives favorables sur le marché mondial

Le prix de lait de vache conventionnel gagne 22 € par rapport à l'année 2018.

Les prix des produits laitiers industriels retrouvent une situation davantage équilibrée. Le prix du beurre baisse régulièrement depuis un an tout en restant à des niveaux relativement élevés au regard de la moyenne des dix dernières années. De son côté le prix de la poudre de lait écrémée augmente depuis plusieurs mois, il se situe autour de 2 100 € la tonne soit 400 € au-dessus du prix d’intervention. 
Les prix des produits laitiers industriels devraient augmenter de nouveau au cours des prochains mois car la production laitière s’avère peu dynamique dans les principaux bassins exportateurs mondiaux. 
Après plusieurs mois de baisse, la collecte laitière en Europe augmente de nouveau depuis le mois de mars 2019 mais dans le même temps, elle marque le pas aux États-Unis après six années de croissance sans interruption et elle baisse de façon soutenue en Nouvelle-Zélande. 

22 € de plus aux 1 000 litres 

En France, la collecte laitière a baissé de 2,2 % sur les trois premiers mois de l’année 2019, elle tend depuis quelque semaine à retrouver son niveau de l’année précédente.
Selon l’enquête mensuelle laitière de FranceAgriMer, le prix standard du lait de vache conventionnel était de 334 € les 1 000 litres au mois de mars 2019. Il se situe 22 € au-dessus du niveau de l’année précédente. 
Les perspectives sur le marché mondial au cours des prochains mois sont plutôt favorables pour les produits laitiers européen. Les moindres disponibilités de nos concurrents devraient dynamiser les exportations européennes de produits laitier et orienter à la hausse le prix des produits laitiers industriels. Les incertitudes liées au Brexit noircissent un peu ce tableau d’ensemble mais l’année 2019 se présente globalement dans un contexte d’offres et de demandes beaucoup plus favorable qu’en 2018. 

Benoît Royer, directeur des affaires économiques du Cniel, fait le point sur la conjoncture laitière du mois de mai :

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.