La référence technique au service des éleveurs

Gènes Diffusion

Deux nouveaux OS dans le paysage génétique français

Gènes Diffusion a saisi l’opportunité donnée par le nouveau RZE pour créer deux nouveaux orga-nismes de sélection en races holstein et charolais. Présentation aux partenaires le 12 juin dernier. ©Photo : Gènes Diffusion

Dans le cadre de l’application du nouveau Règlement zootechnique européen (RZE), entré en vigueur le 1er novembre 2018, l’union Gènes Diffusion et les entreprises de mise en place associées dans l’Union ont présenté, le 12 juin leur organisme de sélection (OS) “nouvelle génération“ en races holstein et charolaise1.

Entré en vigueur le 1er novembre 2018, le RZE donne un cadre juridique clair et harmonisé à la sélection génétique animale, et ceci à l’échelle européenne. Il élargit notamment les missions des organismes de sélection en leur attribuant la conduite du programme de sélection, ainsi que la responsabilité du contrôle de performances, de la tenue du livre généalogique, du calcul et de la publication des index officiels.

En s’appuyant sur leur partenariat avec les organismes de contrôle de performances lait et viande et les établissements de l’élevage, l’union Gènes Diffusion et les entreprises de mise en place associées saisissent cette opportunité historique pour créer un OS pour les races holstein et charolaise.

L’objectif est d’orienter ces deux races au service des filières, construire une génétique plus moderne, maîtriser les coûts pour les éleveurs et élargir la dimension européenne des programmes de sélection, explique Gènes Diffusion dans un communiqué.

Proposer une orientation génétique

En race holstein, en créant leur propre organisme de sélection, l’union Gènes Diffusion et ses coopératives associées ambitionnent de préserver leur liberté de choix et d’orientation génétique. Elles ouvrent à la mise en place d’un OS moderne, tourné vers l’ensemble des éleveurs, qu’ils soient producteurs de lait ou sélectionneurs, explique Gènes Diffusion.

En race charolaise, l’OS Gènes Diffusion souhaite mettre davantage en évidence la rentabilité de la race par la génétique et par la génomique, et lui redonner sa notoriété ainsi que sa compétitivité.

L’objectif est de créer un charolais moderne, qui corresponde aux besoins des éleveurs producteurs de viande et de la filière, afin de proposer une orientation génétique précise permettant de produire des carcasses en adéquation avec le marché.

Le rattachement à l’OS holstein et à l’OS charolais sont non exclusifs.

Concrètement, l’OS va assurer elle-même les missions de conduite de programme de sélection, tout en s’appuyant sur son réseau national de partenaires auxquels seront déléguées des missions réglementaires. Des conventions de délégation pour le contrôle de performances en races holstein et charolaise ont d’ailleurs déjà été signées avec France conseil élevage, et une douzaine d’éntreprises de conseil en élevage.

(1) Agréments d’OS en cours d’instruction au 13 juin 2019. Demandes adressées le 01/02/19 pour la race holstein et le 13/03/19 pour la race charolaise.
 

À lire aussi
Qu'est ce qui change avec le nouveau réglement zootechnique européen ?

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.