La référence technique au service des éleveurs

Causes des avortements en élevage ruminant

Données et protocoles standardisés avec Oscar

Un nouveau né mort dans les 12 heures qui suivent la mise bas est considéré comme un avortement. Photo : M. Lecourtier/Pixel image

Le coût d’un avortement est estimé entre 150 et 800 euros en élevage bovin selon le stade auquel il survient. Il comprend l’impact économique direct (perte du produit, de l’insémination artificielle, baisse de la productivité numérique) et indirect (ralentissement de la diffusion du progrès génétique, transmission de l’agent infectieux aux congénères…).

Il existe trois cas d’avortement en élevage ruminant :

  • lors de l’expulsion du fœtus ;
  • en cas de naissance d’un veau mort ;
  • lors de la mort d’un nouveau-né dans les 12 heures suivant la naissance en général.

Des réflexes à adopter

Certaines des maladies provoquant des avortements chez les ruminants d’élevage sont contagieuses et parfois également transmissibles à l’homme. Afin de préserver la santé de l’éleveur, de sa famille et de son troupeau, quelques précautions sont à prendre lorsqu’un cas se présente :

  • appeler son vétérinaire sanitaire : la déclaration des avortements est obligatoire dans le cadre de la surveillance brucellose ;
  • isoler la femelle qui a avorté pour limiter la contagion et conserver les produits de l'avortement à l'écart des autres animaux (chiens…) en attendant la visite du vétérinaire qui effectuera les prélèvements. La finalité des prélèvements est d’améliorer la connaissance des causes infectieuses des avortements.

Ce qui permet à terme d’adapter les mesures de diagnostic, de prévention, et de lutte contre ces maladies. Mais pour que cela soit possible et efficace, il est nécessaire d’harmoniser au niveau national les démarches d’investigation lors d’avortements répétés chez les bovins. Sur la base de travaux menés initialement au sein de l’UMT Santé des bovins, un groupe de travail coordonné par GDS France a permis d’aboutir à la rédaction d‘un guide recensant échantillonnage, tests et interprétation à mettre en œuvre au travers de l’observatoire et suivi des causes d’avortements chez les ruminants (Oscar).
Oscar est un dispositif qui vise à recueillir et valoriser les résultats de diagnostic différentiel des avortements entrepris selon des protocoles optimisés et standardisés. Il regroupe l’ensemble des informations relatives à cette thématique pour les différents acteurs concernés, aussi bien les éleveurs que les vétérinaires. De nouveaux documents y sont déposés régulièrement afin d’améliorer sans cesse les connaissances des causes infectieuses des avortements.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.