La référence technique au service des éleveurs

Productions animales

Eilyps et Breizh Bovins Croissance fusionnent

De gauche à droite : Pierrick Cotto (président Eilyps) – Olivier Allain (vice-président région Bretagne) – Jean-Louis Hervagault (administrateur viande Eilyps) – Pascal Prigent (administrateur BBC & représentant chambre agriculture Bretagne) – René Collin (président EDE Bretagne) – Brigitte Landrain (directrice du pôle élevage chambre agriculture Bretagne) – Sébastien Burban (avocat) – Hubert Deleon (directeur général Eilyps). Photo : DR

Lors de son assemblée générale extraordinaire le 20 juin, l’association Breizh Bovins Croissance (BBC) a acté son rapprochement avec Eilyps pour fédérer les moyens du contrôle de performance viande sur toute la région Bretagne.
 
La nouvelle section viande d’Eilyps va rassembler 330 éleveurs de vaches allaitantes et
260 éleveurs laitiers réalisant la pesée des génisses
.

Cette fusion va permettre de réduire certaines charges et d’optimiser les moyens sur toute la région Bretagne. Elle vise également à développer le contrôle de performance car seulement 15 % des éleveurs Bretons y font appel.
Depuis plusieurs années, le nombre de vaches allaitantes est stable en Bretagne à 114 000 têtes, avec des troupeaux structurés, 2 000 élevages ont plus de 20 vaches, 630 plus de 50 vaches.
 
Créer une nouvelle dynamique autour de la viande
 
Eilyps souligne : 

Si ce rapprochement est structurant pour le contrôle de performance, il doit être le socle d’un projet associant plus largement les acteurs impliqués dans les filières bovines de notre région. C’est ce à quoi nous nous engageons à construire en partenariat avec les chambres d’agriculture, le conseil régional, les entreprises de sélection et les syndicats de race. 
 
L’ambition de ce projet est de créer une nouvelle dynamique pour associer plus d’éleveurs dans une démarche technico-économique. Le travail sur la connaissance et maîtrise des coûts de production doit être amplifié de même que les actions qualité pour répondre au marché et aux attentes des filières viande. Le contrôle de performances historiquement centré sur l’indexation et le pointage des animaux a vécu. Il doit devenir le socle d’une démarche plus globale d’entreprise, parlant de troupeau, de rentabilité et de qualité de viande en adéquation avec les attentes du marché. Aux éleveurs bovins viande de porter ce challenge au sein d’Eilyps. 

 
   
Lire aussi :
5 entreprises de conseil en élevage se regroupent
Wanted : éleveurs de génisses

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.