La référence technique au service des éleveurs

Dérobées

Ils retrouvent un gain d'intérêt

Publié le 10/12/2018 par Marie Dominique GUIHARD dans
Les dérobés (ici trèfle incarnat+vesce velue+seigle fourrager) présentent une certaine valeur alimentaire en fourrage.

Après un été de sécheresse, la mise en place de dérobées se pose à nouveau pour reconstituer les stocks de fourrage. Eilyps en rappelle les principes lors d’une vitrine en Bretagne.  

 
Lors d’une visite le 15 novembre dernier, l’entreprise de conseil en élevage bovins lait, viande, caprins et ovins Eilyps a présenté quatre dérobées implantés chez un éleveur d’Étrelles (35). Après la sécheresse de cet été, ce type de culture regagne de l’intérêt chez les éleveurs. Les avantages ne manquent pas.

« Produire du fourrage qui présente une valeur alimentaire certaine est intéressant en année de sécheresse, précise Jean-Luc Cobigo, consultant fourrage  et conseiller en agronomie chez Eilyps. Et pour les élevages intensifs, cela permet aussi de gagner en surface. Comme tout couvert, le dérobée participe dans une certaine mesure à structurer le sol. Et en mélange, il s’intègre totalement dans les surfaces d’intérêt écologique (SIE). »

Pour réussir son dérobée, quelques principes de base ont été rappelés par les agronomes d‘Eilyps. Un dérobée doit se semer tôt en début d’été, après la première céréale récoltée c’est-à-dire l’orge d’hiver, afin de bénéficier de l’humidité du sol pour lever. Le dérobée peut être aussi semer entre les rangs de maïs, à la fin juin.

« Cette technique n’est pas recommandée pour l’ensilage du dérobée, affirme Thibaut Berné, l’ensileuse soulevant la terre mise à nue sur le rang.  En revanche, elle permet de faire l’économie d’un traitement herbicide. »
 

Type de couverts  rotation date de semis coût
euros/ha
dose/ha
kg/ha
valeur alimentaire  économie de stock
(kgms ) pour 3 à 6kg ms ingéré
 économie de  correcteur (g) pour 3 à 6 KG ms ingéré rendement moyen
ms/ha
RGI seul risque piétin échaudage  1/6-15/10 50 25 0,96 UFL
120PDIN
100 PSIE
2 à 4 500 2 à 3
RGI + trèfle incarnat ou trèfle d'Alexandrie structuratin du sol par le trèfle jusqu'au 10/9 70 15/15 1UFL
130 PDIN
100 PDIE
en fonction du taux de trèfle
2 à 4 500 2 à 4
Moha + trèfled'Alexandrie après une orge début juillet 50 25 0;80 UFL
75 PDIN
85 PDIE
mélange pour la fauche  mélange pour la fauche  4 à 6
Colza fourrager entre 2 semis d'herbe de juin à début octobre  25 8 à 10 0,9 UFL
125 PDIN
100 PDIE
Rationner à 4 kg ms Rationner à 4 kg ms 2 à 4

Le choix des espèces conditionne les impacts du dérobée (valeur alimentaire, coût, structure du sol, date de semis…).
Eilyps

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.