La référence technique au service des éleveurs

Suivi des ventes de médicaments vétérinaires

La réduction de l'utilisation des antibiotiques a atteint une limite

L'exposition des bovins aux antibiotiques par injectables a diminué de 12,7 % par rapport à 2011, mas a augmenté de 9,1 % sur la dernière année. L'exposition par voie orale a diminué de 27,9 % par rapport à 2011, mais a augmenté de 6 % en un an. Photo : Budimir Jevtic/Adobe Stock

À l’occasion de la semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques et de la journée européenne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques, l’Anses-ANMV (l’Agence nationale du médicament vétérinaire) publie les derniers résultats du suivi de l’utilisation des antibiotiques chez les animaux. L’exposition globale des animaux aux antibiotiques, après une baisse importante et continue depuis 2011, a augmenté de 0,7 % entre 2017 et 2018. Il semble que la réduction de l’utilisation ait atteint une limite pour certaines familles d’antibiotiques, et il convient d’être vigilant sur l’évolution de cette tendance.

L'Anses-ANMV réalise un suivi des ventes des médicaments vétérinaires contenant des antibiotiques en France depuis 1999. Les informations recueillies dans le cadre de ce suivi national sont l'un des éléments indispensables, avec le suivi de la résistance bactérienne, permettant une évaluation des risques liés à l’antibiorésistance.

En 2018, le volume total des ventes s’élève à 471 tonnes d’antibiotiques et s’inscrit en baisse de 5,5 % par rapport à l’année 2017 (499 tonnes). Il s’agit du tonnage le plus faible enregistré depuis le début du suivi en 1999 (1 311 tonnes). Une diminution de 48,2 % est observée par rapport à 2011, année de référence pour le premier plan Écoantibio. Cette évolution est en grande partie imputable à une diminution des ventes d’antibiotiques administrés par voie orale.

Poursuivre les efforts

Compte tenu des différences d’activité et de posologie entre les antibiotiques, les tonnages vendus ne traduisent pas précisément leur utilisation. Pour évaluer l'exposition des animaux aux antibiotiques, il est nécessaire de prendre en compte la posologie et la durée d'administration, mais aussi l'évolution de la population animale au cours du temps. En rapportant les estimations de poids vifs traités à la masse de population animale potentiellement traitée aux antibiotiques, on obtient une estimation du niveau de l’exposition (ALEA : Animal Level of Exposure to Antimicrobials). Cet indicateur est corrélé au pourcentage d’animaux traités par rapport à la population animale totale et constitue un indicateur objectif de l’exposition aux antibiotiques.

Après une forte baisse observée depuis 2011, l’exposition globale des animaux a augmenté de 0,7 % au cours de la dernière année. Toutefois, l’évolution de l’exposition varie selon les espèces : alors que l’ALEA a diminué pour les volailles, les porcs et les carnivores domestiques, il a augmenté pour les bovins et les lapins.

Si l’exposition aux antibiotiques par voie orale continue de baisser, l’exposition par injectables a augmenté. Le nombre de traitements intramammaires par vache laitière a augmenté de 6,1 % par rapport à 2017.

Concernant les antibiotiques d'importance critique, l’exposition a diminué de 86,1 % pour les fluoroquinolones et de 93,8 % pour les céphalosporines de dernière génération par rapport à 2013. Néanmoins, un rebond de l’exposition à ces antibiotiques est observé entre 2017 et 2018. Cette évolution est en lien avec une augmentation de l’utilisation des injectables et sera à surveiller dans les années à venir.

Ces résultats sont dans l’ensemble très positifs, mais indiquent toutefois que des limites pourraient avoir été atteintes pour certaines familles et soulignent que les efforts en vue d’une utilisation prudente et raisonnée des antibiotiques en médecine vétérinaire doivent être poursuivis.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.