La référence technique au service des éleveurs

A l'honneur au Sommet de l'élevage

La Turquie, troisième importateur mondial de viande en 2017

Après l'Iran en 2017, la Turquie sera mise à l'honneur au Sommet de l'élevage du 3 au 5 octobre 2018.

Avec 4 500 visiteurs internationaux de 85 pays accueillis en 2017, le Sommet de l'élevage fait désormais partie des plus grands Salons du monde dédiés aux productions animales. Le Salon cherche à attirer chaque année un peu plus de visiteurs internationaux. "C'est indéniablement à l'international que se situe aujourd'hui le potentiel de développement du Sommet de l'élevage", estiment les organisateurs.

L'équipe espère la visite des ministres de l'Élevage du Sénégal, du Niger et de Zambie. Malgré un contexte géopolitique compliqué, une délégation institutionnelle iranienne est également attendue. De nombreux autres pays seront également représentés par des délégations professionnelles : Algérie, Lituanie, Ukraine, Chine, Mexique, Brésil, Canada, sans oublier les délégations européennes.

Resserer les liens avec la Turquie

Invité d'honneur de l'édition 2018 du Sommet de l'élevage, la Turquie compte 34 millions d'ovins, 16 millions de bovins, dont 6 millions de vaches laitières, et 10 millions de caprins.

Grand pays d'élevage, la Turquie n'arrive cependant pas à subvenir aux besoins de ses 80 millions d'habitants. Le pays a besoin d'importer chaque année entre 500 000 et 700 000 broutards. En 2017, la Turquie était le troisième importateur mondial de bovins vivants. Contrairement aux autres grands importateurs de vifs (USA, Italie, Indonésie), la Turquie fait appel à des fournisseurs très diversifiés et souvent lointains. En 2017, l'Uruguay, avec 48 % du marché, était le 1er fournisseur de la Turquie.

Dans un tel contexte, les organisateurs espèrent que cette mise à l'honneur contribuera à développer davantage les échanges entre les deux pays et à resserer les liens commerciaux. Un stand sera gracieusement mise à disposition de la délégation turque durant la durée du Salon pour promouvoir son agriculture et sa grande tradition d'élevage. Une conférence sera également organisée par le ministère de l'Agriculture turc pour présenter le secteur de l'élevage en Turquie, ses évolutions et ses opportunités. Elle se tiendra le mercredi 3 octobre, de 10 h à 12 h.

 

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.