La référence technique au service des éleveurs

France conseil élevage

Lait : un nouveau service de prévision de collecte

Les entreprises de conseil en élevage souhaitent devenir des intermédiaires dans les relations entre producteurs et laiteries. Photo : N. Tiers/Pixel image.

Lors de son assemblée générale prévue le 26 novembre prochain, France Conseil Élevage présentera les projets menés au sein de la fédération pour améliorer l’accompagnement des éleveurs. Parmi ces projets, la mise en place d’un service de prévision de collecte laitière afin d’améliorer les relations entre amont et aval.

En vue de l’arrêt prochain des quotas laitiers, la filière se prépare à de nombreux changements dont l'évolution des rapports entre éleveurs et laiteries. Serge Bazin, directeur de France Conseil Élevage remarque :

Nous disposons d’informations qui peuvent nous placer comme intermédiaires dans la relation filière.

Déjà présentes sur les territoires et dans les élevages, les Entreprises de conseil en élevage (ECEL) souhaitent se placer en appui de ces nouvelles relations. Pour cela, FCEL a mis au point un modèle de prévision des livraisons/collectes, et un logiciel qui calcule ces prévisions pour des organisations de producteurs (OP).
Ce service est proposé en plus des autres formes d’appui que fournissent déjà les ECEL, comme les simples prévisions d’élevage, outil de pilotage pour les éleveurs.

Convention avec les 12 OP de Bongrain

Ce modèle de prévision des livraisons/collectes est dit dynamique. Ainsi il prend en compte les données fournies par les laiteries (livraisons réalisées, prix du lait, etc.) et les indicateurs fournis par les ECEL dans les élevages à la fois adhérents de l’ECEL et de la laiterie.
Ces prévisions sont actualisées tous les 10 du mois et fournissent les prévisions pour le mois en cours et les trois prochains mois.

Serge Bazin souligne : 

Les prévisions sont précises à plus ou moins 1% avec 95% des prévisions inférieures à 2,5% en valeur absolue.

Dernièrement, une convention a été signée avec les 12 OP livrant le groupe Bongrain SA. Le service de prévision se met actuellement en place. Un autre projet pilote est en finalisation avec Sodiaal, qui concernerait 14 000 producteurs.

Ce service devrait permettre aux laiteries de mieux comprendre et anticiper les volumes qu’elles collectent. D’autre part, il permettra aux éleveurs de développer leur capacité à répondre aux exigences de leur laiterie en conséquence de l’évolution des marchés et des prix qui y sont liés.

Lire aussi :
Un potentiel laitier français inexploité
Les laiteries se préparent à collecter davantage
Accélération en marche de la production laitière

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.