La référence technique au service des éleveurs

Prédation

Le Caf loup dit stop au calvaire des éleveurs

Publié le 09/06/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Le Caf loup dit stop à la fin du calvaire pour les éleveurs. CP : Dennis/Adobe Stock

Avec une population de loups en perpétuelle augmentation, 580 loups actuellement contre 530 l’hiver précédent, le groupe national loup, qui s'est tenu à Lyon ce 8 juin, confirme les inquiétudes du Caf loup1.

D’après les différentes organisations : « Ce comptage est vraisemblablement en dessous de la réalité. En effet, la pression de prédation est plus forte et lourde de conséquences pour les éleveurs. Ces derniers sont dépassés par ces attaques à répétition, par la lourdeur administrative qui en découle, par les retards de paiements observés pour le financement des moyens de protection et pour les indemnisations des dommages ainsi que par l’absence de reconnaissance du problème de fond. »

Plafond de prélèvement augmenté

En décembre 2019, le Conseil d’État a émis une décision selon laquelle il ne sera plus possible pour les éleveurs de défendre leurs troupeaux une fois le plafond de prélèvement atteint. Pour le Caf loup, cette situation est inenvisageable. Il a donc demandé l’augmentation des plafonds de prélèvement par palier de 2 %. C’est chose faite ! De la même manière, afin de simplifier les démarches administratives, le Caf a proposé la mise en place d’un dossier unique, liant mesures de protection et autorisations de tirs de défense, une demande acceptée qui commence à être mise en œuvre. 

Pouvoir adapter une lunette à visée nocturne

Le Caf loup porte, au nom des éleveurs, le droit de défendre son troupeau et son travail, toute l’année, sur tous les territoires et en toute sécurité, y compris dans les parcs nationaux et dans les réserves naturelles. 

« C’est le droit de n’avoir aucun plafond de prélèvement, d’avoir le soutien des lieutenants de louveterie sans aucune restriction contraire à la réglementation, détaille l’organisation. C’est aussi le droit, pour les éleveurs formés, d’avoir des armes dotées de lunettes à visée nocturne pour défendre leurs troupeaux. C’est aussi le droit à une reconnaissance exacte des attaques, pour toutes les espèces, de recevoir, en temps et en heure, les indemnités des dégâts dues aux loups et aux mesures de protection. »

(1) Le Caf loup regroupe la FNSEA, les JA, la FNO, la FNB, la FNC et l’Apca.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site