La référence technique au service des éleveurs

B​aromètre éco des coopératives laitières 2014

Le volume de lait collecté par les coop stagne

La coopération laitière a collecté 55% du volume total produit en France soit 13,8 milliards de litres de lait. © Giuseppe Porzani/Fotolia

En 2014, selon le baromètre économique de la FNCL, la coopération laitière a collecté 55% du volume total produit en France soit 13,8 milliards de litres de lait. Ce volume a peu augmenté entre 2014 et 2013 (55% vs 54%) mais le chiffre d’affaires des coopératives laitières progresse. Il a augmenté de 4% pour s’établir à 12,5 milliards d’euros dont 3,5 milliards à l’international en 2014. Une annonce qui ne surprend pas Dominique Chargé, président de la FNCL :

« Les coopératives laitières poursuivent leur croissance avec un travail sur la compétitivité et la diversification des marchés. Deux axes permettant de mieux faire face à une volatilité devenue structurelle et qui fragilise notre filière. »

65% des coop exportent vers les pays tiers

Une diversification des marchés qui passe par l’export avec un chiffre d’affaires en hausse de 8%. 65% des coopératives qui ont une activité à l’international, exportent d’ailleurs vers les pays tiers (notamment vers les zones Amérique, Asie, Moyen-Orient et Afrique). L’Union européenne représentait deux tiers de leur activité export. Certains produits sont préférés pour ces marchés à l’international détaille Dominique Chargé :

« Les produits exportés sont majoritairement des produits industriels ou BtoB. Cependant, les produits de grande consommation gagnent du terrain. Il est intéressant de rechercher à gagner des segments plus spécifiques qui résisteront mieux à la volatilité des prix. Nous avons un véritable avantage à jouer sur la notoriété de nos produits et l’image de sécurité sanitaire que dégage la filière française. »

Malgré la baisse de la demande chinoise et les effets de l’embargo russe, l’export constitue tout de même 25% du chiffre d’affaires total des coopératives en 2014.

+4,6% de lait collecté en Europe en janvier 2016

Après deux années de surproduction européenne (+2,1% en 2015) et dans un contexte de ralentissement de la croissance de la demande (Chine, Moyen-Orient, Russie), 2016 démarre en forte hausse en Europe avec un pic de collecte en janvier 2016 de +4,6%. Une situation qui n’augure rien de bon selon Dominique Chargé :

« Bien que la France ait maîtrisé son offre en 2015 avec une croissance de 0,1%, elle subit les effets de la surproduction européenne mais aussi de situations qui lui sont propres. D’une part la baisse de la consommation de produits laitiers en France (-1,7% sur l’ultrafrais en volume et -2,6% sur le lait sur les douze derniers mois) et d’autre part, la spirale déflationniste induite par la guerre des prix. »

 
À savoir :
La FNCL rassemble 40 groupes coopératifs et près de 200 coopératives « fruitières ». La coopération laitière représente 46,5% du lait transformé. En France, plus de 50% des producteurs de lait sont les associés d’une coopérative. 

À lire aussi :
Lait : consommation en hausse lente mais constante
La FNCL demande l’intervention de l’Europe
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.