La référence technique au service des éleveurs

Consommation

Les amateurs de viande bio de plus en plus nombreux

74% des amateurs de viande disent occasionnellement la choisir bio : une progression de 15% en quatre ans.

La viande bio séduit toujours plus de Français. Telle est la principale conclusion d’une étude menée par la Commission Bio d’Interbev, l’Association nationale interprofessionelle de l’élevage et des viandes, avec le concours de l’Ifop 1.  Chaque année depuis 2015, elle réalise une enquête sur la perception de la viande bio par les consommateurs.
 
Parmi les Français déclarant manger de la viande, 74 % consomment de la viande bio au moins occasionnellement, soit une progression de trois points par rapport à 2017 (71 %) et de 15 points par rapport à 2015 (59 %).
 
La fréquence de consommation a elle aussi progressé. En 2018, les Français sont 3 % à ne manger que de la viande bio (contre 2 % en 2017) et sont 24 % à en consommer dès qu’ils en trouvent (contre 21 % en 2017).
 

Goût et bienfaits pour la santé

 
L’étude s’est penchée sur les raisons qui poussent toujours plus de consommateurs à choisir la viande bio. Selon les résultats, spontanément, un quart des Français y associe une image positive (25 %), liée à la qualité du produit et à son goût. Par ailleurs, l’aspect santé (23 %) est couramment mentionné, en particulier le côté sain de la viande bio. Les consommateurs évoquent aussi le bien-être animal (15 %) et les conditions d’élevage qualitatives. Enfin, le respect de l’environnement est cité par 12 % des Français.
 La Commission bio d'Interbev souligne: 

"Ces qualités découlent de la perception qu’ils ont de l’élevage bio, qui leur évoque le bon traitement réservé aux animaux (59 %), des pratiques d’élevage optimales (42 %), des méthodes de production exigeantes (19 %) et une vraie volonté de préserver l’environnement (16 %). En somme, on retrouve là les principaux éléments qui caractérisent l’écosystème de l’élevage bio, unissant la nature, les animaux et les hommes pour proposer des produits à la fois bons et éthiques."

 

Les consommateurs en veulent toujours plus

Autre enseignement de l’étude : Pour une grande partie des sondés, la viande bio devrait être plus courante en points de vente. Plus de 7 personnes sur 10 (72%) jugent qu’il est indispensable de trouver de la viande parmi l’offre globale de produits bio et près de 6 sur 10 (59 %) estiment qu’il est facile d’acheter de la viande bio dans les supermarchés et hypermarchés.

Par ailleurs, en dehors de leur foyer, 7 personnes sur 10 (69 %) déclarent qu’il leur arrive de manger de la viande bio dans des restaurants traditionnels. Un peu plus des deux tiers (68 %) disent ne pas en trouver aisément dans les lieux de restauration hors domicile, et quasiment jamais dans les cantines et établissements de restauration rapide.
 

La vente directe en progression

Selon l’observatoire des viandes bio-Interbev, en 2017, la majorité des ventes en volume de viande bio a été réalisée au sein de la grande distribution, soit 52 % (+ 13 %). Le 2e distributeur de viande bio reste le circuit des magasins spécialisés, qui atteint 17 % de part de marché (+ 12 %). Le 3e débouché est la boucherie artisanale avec 14 % des volumes (+ 1 %), qui subit en 2017 un léger ralentissement au profit des rayons traditionnels des GMS et des magasins spécialisés. La vente directe connaît également une progression de 10 % et représentait, en 2017, 10 % de la distribution de viandes bio en France. Enfin, avec 7 % des volumes, la RHD a enregistré une croissance de 4 %.
 
 
En 2017, le marché de la viande bovine bio a représenté 317 millions d’euros (+ 12,8 %); celui de la charcuterie et de la salaison bio, 132 millions d’euros (+ 22,2 %); celui de la viande porcine, 82 millions d’euros (+ 10,8 %) et celui de la viande ovine 55 millions d’euros (+ 12,2 %).
 
 
 
(1) Enquête "Les Français et la consommation de viande bio". Sondage (en ligne) réalisé du 22 au 24 août 2018 auprès d’un échantillon de 1003 personnes.
 
 
Lire aussi :
 
Relance de la consommation: il faut redonner une identité à la viande bovine

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.