La référence technique au service des éleveurs

Campagne de communication

« Les antibios, comme il faut, quand il faut »

La nouvelle campagne sera relayée jusqu’au 31 octobre dans la presse spécialisée agricole et vétérinaire et sur les réseaux sociaux. Photo : ministère de l’Agriculture

À l’occasion du Space qui s’est ouvert le 12 septembre à Rennes, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a lancé une nouvelle campagne de communication à destination des éleveurs et des vétérinaires sur l’usage raisonné des antibiotiques : « Les antibios, comme il faut, quand il faut ».
« La promotion d’un usage raisonné et prudent des antibiotiques, tant en médecine vétérinaire qu’en médecine humaine, est un défi majeur et mondial de santé publique », souligne le ministère de l’Agriculture qui rappelle s’être engagé depuis dans la lutte contre l’antibiorésistance, avec le premier Plan Ecoantibio 2012-2016, prolongé par un 2e plan qui couvre la période 2017-2021.

La mobilisation de tous les acteurs concernés, éleveurs et vétérinaires tout particulièrement, a permis de réduire l’utilisation des antibiotiques vétérinaires, toutes filières confondues, de 20 % en quatre ans (2012-2015).

 
La nouvelle campagne, qui s’inscrit dans le Plan Ecoantibio2, a pour objectif de « maintenir cette mobilisation » et « pérenniser ces bons résultats ». Elle sera relayée jusqu’au 31 octobre dans la presse spécialisée agricole et vétérinaire et sur les réseaux sociaux.
Lancé en avril 2017, le Plan Ecoantibio2 met l’accent sur la communication, l’échange d’informations et la formation pour limiter durablement le recours aux antibiotiques et préserver leur efficacité. Le ministère de l’Agriculture souligne :

De nouveaux progrès sont encore possibles grâce à l’amélioration de la biosécurité et des conditions d’élevage des animaux qui permettent de prévenir les maladies infectieuses. Il s’agit également de promouvoir des alternatives efficaces aux antibiotiques telles que la vaccination ou la phytothérapie, et de mettre à disposition des vétérinaires des outils de diagnostic plus performants. 

 
 
Lire aussi :
L'exposition des bovins aux antibiotiques diminue
Maîtriser les mammites avec moins d'antibiotiques
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.