La référence technique au service des éleveurs

Environnement

Les éleveurs laitiers agissent pour la préservation de la biodiversité

Publié le 14/10/2020 par Hélène Flamant
« En intégrant la biodiversité à travers différents programmes, nous assurons le développement de nos activités et leur pérennité. Nous avons la volonté d’aller plus loin dans notre action », assure Caroline Le Poultier, directrice générale du Cniel. ©DR

Le 13 octobre 2020, une centaine d’experts de l’environnement, du climat et de la filière laitière étaient réunis à l’initiative du Cniel, pour un symposium consacré à la biodiversité en élevage laitier. La préservation de la biodiversité fait partie de la démarche de responsabilité sociétale de France terre de lait.

Dans le monde, un million d’espèces animales et végétales sont menacées d’extinction dans les prochaines décennies. 

« L’érosion de la biodiversité n’est pas une fatalité, a assuré Bernard Chevassus-au-Louis, président de l’association Humanité et biodiversité, prenant exemple sur le lac Léman. La teneur en phosphore a commencé à augmenter dans les années 1960, faisant disparaître les ombres chevaliers. Les agriculteurs ont fait évoluer leurs pratiques, les lessives à base de polyphosphates ont été interdites et la situation s’est améliorée. C’est possible mais il faut des politiques et des moyens. Il faut aussi accepter que ça prenne du temps, il est plus facile de dégrader un milieu que de le restaurer. »

Évaluer sa contribution à la biodiversité grâce à l’outil Biotex

Les différentes interventions ont permis de montrer que la biodiversité est une ressource vitale à l’activité laitière et que les éleveurs laitiers agissent, à leur niveau, pour préserver la biodiversité de leur territoire.

« La biodiversité est une notion qui peut paraître nouvelle mais c’est le cœur de notre métier. Il faut un sol en bonne santé pour avoir de l’herbe de bonne qualité, et une herbe qualité c’est des vaches en bonne santé et donc un lait de qualité. On ne fait pas n’importe quoi parce que derrière il y a un enjeu nourricier », confie Christine Vazeille, éleveuse laitière en Haute-Loire.

La filière a créé un outil d’évaluation de la biodiversité, Biotex, qui doit permettre aux éleveurs de faire un état des lieux de leurs contributions à la biodiversité et d’identifier des leviers d’amélioration pertinents au regard de leur contexte et de leur stratégie. L’outil se base sur les éléments agroécologiques du paysage à l’échelle du territoire, de l’élevage et de la parcelle pour évaluer si la ferme laitière favorise ou altère la biodiversité et les services écologiques associés. À l’issue de l’audit, une analyse des indicateurs est réalisée avec l’éleveur.

« Biotex a été testé dans un premier temps sur 180 exploitations de Franche-Comté, situées en zone AOP. Aujourd’hui 350 diagnostics ont été réalisés en France. L’objectif est désormais de diffuser l’outil plus largement en France et aussi de le faire connaître en Europe », précise Vincent Manneville, référent biodiversité à l’Institut de l’élevage. 

Biodiversité à l’échelle du sol

Le colloque a aussi été l’occasion de mettre en avant la biodiversité des sols. Réservoir de vies, les sols abritent plus de 25% des espèces actuellement décrites. 

« La biodiversité des sols permet de réguler les ravageurs et parasites, d’entretenir la structure du sol, de décomposer la matière organique et de recycler les nutriments », explique Caroline Petitjean, maître de conférences en sciences des sols à AgroParisTech.

Plusieurs études menées en France et à l’étranger, dont une réalisée par Caroline Petitjean, ont mis en évidence les impacts positifs de certaines pratiques agricoles sur le fonctionnement biologique et la fertilité des sols. Les résultats obtenus confirment que les apports d’effluents d’élevage comme le fumier, l’intégration de prairies temporaires dans les rotations de culture et une réduction du travail du sol peuvent augmenter sa teneur en matières organiques et stimulent significativement son activité enzymatique. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site