La référence technique au service des éleveurs

Maïs ensilage/Bretagne

Les résultats de l’Observatoire mycotoxines disponibles sur le Web

Après le lancement de l’Observatoire sur les mycotoxines dans le maïs ensilage en Bretagne, les premiers résultats des analyses effectuées dans 200 élevages sont désormais accessibles.

 
Lancé en décembre 2018, l’Observatoire multipartenarial sur les mycotoxines dans le maïs ensilage en Bretagne livre les premiers résultats des analyses effectuées dans des élevages bretons. Ils sont communiqués sur une page Web accessible à tout public : https://www.observatoire-mycotoxines.com/les-observations/

 Ces résultats reprennent les éléments suivants :

  • des diagrammes de répartition des résultats pour chacune des principales familles de mycotoxines, exprimés en «équivalent DON (trichothécènes)», «équivalent zéaralénone» et «équivalent fumonisine» (en ppb à 88% de MS selon les références standards)
  • des cartographies de répartition géographique des teneurs en mycotoxines  
  • des tableaux avec le détail des résultats d’analyse par mycotoxine

 
Les résultats montrent une répartition des valeurs avec 50% des élevages analysés ayant des valeurs équivalent DON supérieures à 2373 ppb (rapporté à 88% de MS du maïs), et 25% avec une valeur supérieure à 3420 ppb. À noter qu’il s’agit de la répartition des résultats obtenus, et non de valeurs seuils pour des objectifs zootechniques.

 
Une étude complémentaire à venir

Des résultats sont en cours de production pour faire le lien entre les résultats d’analyses et les performances zootechniques des élevages. Ils seront prochainement mis en ligne.
Par ailleurs, une étude plus approfondie avec des enquêtes dans des élevages ciblés parmi ceux de l’Observatoire démarrera début 2020. L’objectif est d’aller plus loin dans l’analyse des résultats mycotoxines obtenus en lien avec des pratiques culturales et les résultats zootechniques.
Les éleveurs peuvent se tenir informés de la mise en ligne de nouveaux résultats en s’inscrivant sur la page Web.
 
Initié par Eilyps et BCEL Ouest, entreprises de conseil en élevage sur la zone Bretagne, l’Observatoire mutipartenarial1 sur les mycotoxines vise à suivre les résultats d’analyse mycotoxines dans un échantillon fixe d’éleveurs, sans qu’il n’y ait eu de présélection initiale en lien avec un risque mycotoxines. 200 élevages ciblés sur les quatre départements bretons ont ainsi été sélectionnés proportionnellement aux densités d’élevages. L’objectif de l’Observatoire est de créer une cartographie annuelle des teneurs en mycotoxines et d’identifier, au travers d’éléments complémentaires sur les élevages, des facteurs de risques ou des impacts sur les performances pouvant être mis en lien avec les teneurs en mycotoxines.
 
Les mycotoxines font partie des facteurs de risques explorés en élevage bovin laitier dans l’abord de problèmes de santé et de production. Elles sont le plus souvent recherchées dans des élevages où l’on suspecte déjà des problèmes.
 
(1) Le projet rassemble différents intervenants concernés par les mycotoxines : laboratoire d’analyse, fabricants d’additifs, fabricants d’aliments, semenciers.
 
 
Lire aussi :
Mycotoxines : des effets insidieux à surveiller de près

​Les mycotoxines font partie des facteurs de risques explorés en élevage bovin laitier dans l’abord de problèmes de santé et de production. © H. Grare/Terroir Est

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.