La référence technique au service des éleveurs

Rapport annuel de l’Anses-ANMV

L’exposition des animaux aux antibiotiques atteint son plus bas niveau

L’exposition des bovins aux antibiotiques grâce aux injectables a diminué de 20,6 % par rapport à 2011, et de 8,5 % entre 2018 et 2019. L’exposition aux antibiotiques via la voie orale a diminué de 34,1 % par rapport à 2011, et de 14,4 % entre 2018 et 2019. ©Budimir Jevtic/AdobeStock

L’Agence nationale du médicament vétérinaire, Anses-ANMV vient de publier son rapport annuel sur les ventes de médicaments vétérinaires contenant des antibiotiques en France en 2019.
 
Sur l’année, le volume total des ventes s’élève à 422 tonnes d’antibiotiques et s’inscrit en baisse de 10,5 % par rapport à l’année 2018 (472 tonnes). Il s’agit du tonnage le plus faible enregistré depuis le début du suivi en 1999 (1311 tonnes). Une diminution de 53,3 % est observée par rapport à 2011, année de référence pour le premier plan Ecoantibio. Cette évolution est en grande partie imputable à une diminution des ventes d’antibiotiques administrés par voie orale.

L’exposition des bovins en baisse de 9,9 % en 2019

L’exposition globale des animaux aux antibiotiques (qui prend en compte la posologie et la durée d'administration, mais aussi l'évolution de la population animale au cours du temps) a diminué de 45,3 % par rapport à 2011 : l’exposition a diminué de 74,4 % pour les prémélanges médicamenteux, de 51,4 % pour les poudres et solutions orales et de 15,2 % pour les injectables.

L’exposition aux antibiotiques a diminué pour toutes les espèces par rapport à 2011 : - 25,5 % pour les bovins, - 54,0 % pour les porcs, - 60,5 % pour les volailles, - 41,4 % pour les lapins et - 13,9 % pour les carnivores domestiques. Le nombre de traitements intramammaires par vache laitière a diminué de 31,4 % par rapport à 2011.
 
La baisse initiée depuis 2011 se poursuit et l’exposition globale des animaux a diminué de 10,9 % entre 2018 et 2019. Sur la dernière année, l’évolution de l’exposition varie selon les espèces : - 9,9 % pour les bovins, - 16,4 % pour les porcs, - 12,8 % pour les volailles, + 1,5 % pour les lapins et + 2,1 % pour les carnivores domestiques. Entre 2018 et 2019, l’exposition a diminué de 16,7 % pour les poudres et solutions orales, de 6,6 % pour les prémélanges médicamenteux et de 6,0 % pour les injectables.
Le niveau de l’exposition a principalement diminué pour les tétracyclines et les polypeptides (voies orale et parentérale confondues). Le nombre de traitements intramammaires par vache laitière a diminué de 15,4 % par rapport à 2018.
 
 « En 2019, l’exposition des animaux aux antibiotiques a atteint son plus bas niveau depuis 1999 », révèle le rapport. Après une forte baisse entre 2011 et 2016, l’exposition animale est relativement stable sur les trois dernières années pour la majorité des familles d’antibiotiques, à l’exception des tétracyclines et des polypeptides.

L’objectif global du premier plan Ecoantibio a été atteint 

L’objectif global du premier plan Ecoantibio (2012-2016), qui visait une réduction de 25 % de l’usage des antibiotiques en cinq ans a ainsi été atteint avec une diminution de l’exposition animale aux antibiotiques de 36,5 %.
Le second plan Ecoantibio 2017-2021 vise à inscrire dans la durée la baisse de l'exposition des animaux aux antibiotiques. Il prévoit des actions de communication et de formation, l'accès à des alternatives aux antibiotiques et l'amélioration de la prévention des maladies animales. Un objectif spécifique pour la colistine vise une réduction de 50 % de l'exposition à cet antibiotique en cinq ans en filière bovine, porcine et avicole.
 
Retrouvez ici l’intégralité du rapport annuel sur les ventes de médicaments vétérinaires contenant des antibiotiques en France en 2019.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site