La référence technique au service des éleveurs

Rapport WWF France

Méthanisation agricole : garantir la durabilité de la filière

Développer les énergies renouvelables tout en s’intégrant dans des systèmes durables de production agricole, voilà le pari de la méthanisation. Photo : H.Flamant/Terroir Est

Le rapport « Méthanisation agricole : quel cadre de durabilité pour cette filière ? », fruit de travaux menés pendant un an lors d’un cycle d’ateliers entre WWF France et GRDF, a été publié le mardi 17 mars dernier.

Dans le cadre de leur partenariat, WWF France et GRDF ont réuni les instituts de recherche, les acteurs institutionnels, les représentants du monde agricole et de la filière biométhane et les associations, dont France gaz renouvelables. Ensemble, ces acteurs se sont interrogés sur les conditions de durabilité du développement de la méthanisation agricole en partageant les connaissances mais également les questionnements en suspens. Ces ateliers ont été l’occasion de partager les bonnes pratiques permettant de garantir sa durabilité et de réfléchir aux moyens nécessaires au déploiement et à la généralisation de ces pratiques.

Approfondir les connaissances

La démarche a ciblé plus particulièrement deux enjeux majeurs de la filière d’un point de vue agricole : l’itinéraire technique des cultures intermédiaires à vocation énergétique (CIVE) qui sont identifiées comme clés dans l’approvisionnement des méthaniseurs, et le retour au sol des digestats dont la qualité agronomique est attendue.

Modifiant les logiques actuelles de production, ces pratiques sont aujourd’hui seulement en partie connues et maîtrisées. Des projets de recherches nationaux ou territoriaux, ainsi que des retours d’expérience, ont permis d’acquérir des connaissances sur leur intérêt pour le système agricole et d’identifier les conditions dans lesquelles elles sont optimisées d’un point de vue environnemental. Ces deux pratiques peuvent ainsi répondre à certains principes de la transition agroécologique. 

Ces pratiques restent récentes et des besoins d’approfondissement ont été identifiés, notamment quant à leur impact sur la biodiversité et à leur adaptation en fonction du contexte pédoclimatique spécifique à chaque territoire. La poursuite de la recherche et des expérimentations est donc essentielle pour préciser et pour enrichir les connaissances scientifiques ainsi que les pratiques adaptées au contexte territorial. En s’appuyant sur les référentiels déjà existants, la filière pourra ainsi se doter d’un cadre commun favorisant le respect des conditions de durabilité. Pour garantir le respect de ce dernier, la mise en cohérence des politiques agricoles et énergétiques est essentielle.

Accompagner les agriculteurs

Pour garantir sa durabilité, la filière doit, par ailleurs, veiller à ce que les agriculteurs s’approprient ces nouvelles pratiques, acquièrent ces compétences et les mettent en œuvre de façon à s’en assurer les bénéfices environnementaux et économiques attendus. Le métier d’agriculteur est en effet significativement impacté par la méthanisation. La diffusion ainsi que l’appropriation des connaissances et pratiques durables à une échelle locale permettra la réalisation de projets tenant compte des conditions de durabilité de la filière.

En unissant les connaissances et les expériences de différents acteurs de la filière gaz renouvelable, ce rapport permet d’identifier les enjeux et les besoins de la méthanisation agricole. En contribuant à l’établissement du rapport, nous continuons notre engagement de développement de cette technique, au service de l’environnement, se félicitent Oliver Dauger et Jacques-Pierre Quaak, présidents de France gaz renouvelables.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.