La référence technique au service des éleveurs

BovigenScour de Virbac

Prévenir l'entérite néonatale des veaux

Le nouveau vaccin de Virbac offre une triple protection des veaux contre les rotavirus, les coronavirus et l'E.Coli F5. Photo : D.Bodiou/Pixel Image.

Le 1er septembre, Virbac a lancé Bovigen Scour®, un nouveau vaccin pour la prévention de l’entérite néonatale du veau.
Mathieu Gonneaud, chef marché chez Virbac France rappelle :

Les diarrhées sont la première cause de mortalité des veaux de moins d’un mois.

Bovigen Scour® est un vaccin à large spectre qui couvre les trois principaux pathogènes responsables des entérites néonatales chez les veaux : les rotavirus, les coronavirus et l’E. coli F5.
BovingenScour de Virbac
Il contient un adjuvant tri-phases (eau/huile/eau), le Montanide®, qui permet une réponse immunitaire à la fois rapide et persistante : les antigènes contenus dans la phase aqueuse sont détectés rapidement, ceux retenus dans les gouttelettes d’huile sont libérés progressivement.
Sébastien Geollot, responsable technique Virbac France, souligne :

La fenêtre de vaccination est large : la primo vaccination peut être débutée de 12 à 5 semaines avant le vêlage, avec une deuxième injection trois semaines après. Le rappel est annuel et se fait entre 12 et 3 semaines avant le vêlage. Ça laisse de la souplesse dans l’organisation du travail : l’éleveur peut attendre et constituer des lots.

Virbac assure que ce nouveau vaccin permet de réduire la sévérité et la durée des diarrhées ainsi que la pression d’infection dans le troupeau. Ce que montrent les résultats des études du dossier d’AMM et figure noir sur blanc sur la notice.

Apporter un colostrum de qualité

Le vaccin est destiné aux femelles gestantes, l'immunité est transférée au veau via la prise de colostrum. Tout l’enjeu est d’apporter  un colostrum de qualité dans les premières heures de vie.
Luc Durel, docteur vétérinaire et responsable technique ruminants chez Virbac, insiste :

Le colostrum doit être ingéré dans les six heures suivant la naissance. Au-delà de dix heures, l’intestin n’est plus perméable aux immunoglobulines.

Avec ce nouveau vaccin, Virbac participe à la réduction de l’utilisation des antibiotiques prévue par le plan EcoAntibio 2017.

À lire aussi :

Double action contre les coccidies et cryptosporidies

Aucun veau mort ou malade depuis 18 mois

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.