La référence technique au service des éleveurs

coproduits

Remplacer le tourteau de soja par du TTHP

55% de correcteur azoté type tourteau de soja 48 peut être remplacé par 2,4 kg MS de TTHP. Photo: M.Ballan/Pixel image

Selon une récente étude de l’idele menée sur l’exploitation agricole de l’EPLEFPA 64, il serait possible de remplacer partiellement le tourteau de soja dans les rations de vaches laitières par un tourteau de tournesol avec un décorticage poussé (TTHP). Cependant, le TTPH est souvent destiné aux volailles et encore peu aux vaches laitières.

Les tourteaux de tournesol sont souvent appelés « tourteaux pauvres ». Peu énergétiques avec
0,63 UFL/kg MS pour les « non décortiqués » et 0,73 UFL pour les partiellement décortiqués, ils sont peu utilisés en l’état comme correcteur protéique des rations des vaches laitières. Ils sont par contre régulièrement incorporés à raison de 10-12 % dans les aliments composés du type concentré de production.

Le TTHP contient environ 20% de cellulose brute et moins de 35% de parois totales (NDF). Sa teneur en protéines brute atteint 38% de la matière sèche. Le TTHP, par kg de MS, peut remplacer 0,65kg de tourteau de soja 48 ou équivalent concentré azoté. Reste à savoir si c’est équivalent au niveau technique et économique.

Évolutions des réserves corporelles, pas de la production laitière

Deux rations « témoin » et « TTHP » ont été testées sur des vaches laitières de l’exploitation agricole de l’EPLEFPA 64 sur une période de 3 mois. Dans les deux lots testés, les productions laitières brutes ainsi que leurs évolutions en cours d’essai ont été similaires. D’autre part, il n’y a pas eu de différence de TB moyen et de production de matières grasses, ni de TP moyen et production de matières protéiques.

Les reprise de poids vifs ont été relativement importants dans les deux lots : 372 g/j pour le témoin et 234 g/j pour le TTHP, soit un écart de 138 g/j favorable au lot « témoin ». Cette prise de poids vif s’est aussi manifestée au niveau de l’état d’engraissement avec une reprise d’état supérieur dans le « témoin ». Les apports énergétiques, à priori moindres pour le lot « TTHP », se sont exprimées dans l’évolution des réserves corporelles et non dans la production laitière.

55% de correcteur azoté type tourteau de soja 48 peut donc être remplacé par 2,4 kg MS de TTHP sans pénaliser les performances et la composition du lait dans une ration à base d’ensilage de maïs (67% des fourrages).

Le TTHP intéressant à un prix inférieur à 80% de celui du tourteau de soja 48

L’approche par marge sur coût alimentaire sans prendre en compte les évolutions de poids vifs, montre un certain intérêt pour le TTHP. Si l’on prend en compte l’évolution des poids vifs, l’intérêt est favorable au témoin avec tourteau de soja.

  Lot « témoin » Lot « TTHP »
Cout instantané de la ration en €/vache/jour 3,78 3,72
Marge sur coût alimentaire sans croissance du PV en €/vache/jour 4,33 4,40
Marge sur coût alimentaire aveccroissance du PV en €/vache/jour 4,70 4,63

Source: idele

Cette équivalence permet de fixer des prix d’intérêt de ce type de TTHP en fonction du tourteau de soja 48, soit le prix où les marges des deux rations s’équilibre. L’intérêt économique du TTHP commence pour un prix inférieur à 80% de celui du tourteau de soja 48. Ce prix d’équilibre est proche de celui entre le tourteau de colza et le tourteau de soja. Le prix d’équilibre est de l’ordre de 60% pour les tourteaux de tournesol partiellement décortiqué comparé au tourteau de soja.

La substitution totale du tourteau de soja par du TTHP doit encore être étudiée afin de trouver les limites d’introduction du TTHP dans la ration.

Lire aussi:
L’ensilage d’herbe remplace le correcteur azoté

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.