La référence technique au service des éleveurs

Denis Richard, Loire-Atlantique

Surveiller la température des vaches en continu

Denis Richard produit 550 000 litres de lait avec 65 prim’holstein sur 140 ha à Gorges, au sud de Nantes. Il produit également du muscadet à partir de 2,5 ha de vignes. La gestion de ces deux ateliers par son épouse, lui-même et un salarié à mi-temps, l’oblige à trouver des solutions pour gagner du temps, notamment au niveau de la surveillance des animaux.

Au printemps 2013, il est entré dans la communauté San’Phone : il s'agit d'un groupe de 50 élevages en France, majoritairement laitiers, volontaires pour tester le nouveau service de Médria. Un bolus, introduit dans la panse de la vache à vie, mesure sa température toutes les 5 minutes. Cela permet de détecter précocement les troubles de santé liés à une évolution de température : mammites, métrites, grippes, problèmes pulmonaires. Des alertes sont données sous forme de SMS, les courbes de température sont consultables sur l’ordinateur, et depuis peu, sur Smartphone via l’application SmartDWS.

Faire partie de la communauté San’Phone engage l’éleveur à transmettre l’ensemble des informations collectées et le cahier sanitaire. Le nouveau service San’Phone sera commercialisé début 2014 pour un coût de 60 euros HT/bolus.

Retrouvez ici tous les numéros de l'émission "Les éleveurs ont testé".

Voir aussi :
FeverAlert' : la boucle qui détecte l'hyperthermie
Détecter précocement le risque d'acétonémie
Robots : 4 questions à se poser avant d'investir
Régler son épandeur sur Smartphone avec Epand'App

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.