La référence technique au service des éleveurs

Salon de l’herbe

Tous les fourrages se retrouvent dans l’Allier

Cette année, le Salon de l'herbe et des fourrages se déroulera le 1er et 2 juin à Villefranche d'Allier. M. Lecourtier/Pixel Image

À l’instar des éditions dans l’Est et dans l’Ouest, l’édition du Centre, qui se déroulera le 1er et 2 juin 2016 à Villefranche d’Allier, près de Montluçon, sera pour la première fois le Salon de l’herbe et des fourrages.

Comme les visiteurs des éditions du Grand Est et du Grand Ouest avant eux, les visiteurs du Centre vont pouvoir découvrir l’ensemble des solutions fourragères qui s’offrent à eux pour produire des rations équilibrées et économiques. Ainsi, maïs, betterave fourragère, chicorée, sorgho BMR rejoignent les graminées et légumineuses fourragères au sein 500 microparcelles représentant près de deux hectares. Les dérobés pour un appoint de fourrages précieux ne seront pas oubliés.

Des conférences et des ateliers techniques

Au-delà de la vitrine fourragère, le Salon de l’herbe et des fourrages est également l’occasion pour les constructeurs de matériels agricoles de mettre en action leur gamme de récolte. C’est aussi l’occasion pour les visiteurs de suivre tout au long des deux journées des conférences et ateliers techniques.

Des conférences sont prévues chaque jour.
Mercredi 1er juin 2016 :

  • 10h00 à 10h50 : Récolter un foin multi-espèces : impact d’un itinéraire récolte foin sur la vitesse de séchage, les pertes au champ et la consommation de carburant ;
  • 11h00 à 11h50 : Finir les agneaux sur dérobées en hiver ;
  • 12h00 à 12h50 : L’intérêt du Label France Prairie (AFPP) ;
  • 13h00 à 13h50 : Mélibio et CapFlor : quand le développement d’un outil devient moteur d’innovation collective avec les agriculteurs ;
  • 14h00 à 14h50 : Essai comparatif de mélangeuses distributrices ;
  • 15h00 à 15h50 : Engraissement des jeunes bovins et génisses : améliorer l’autonomie alimentaire en introduisant de l’herbe enrubannée ou ensilée ;
  • 16h00 à 16h50 : Les couverts végétaux se pâturent.

Jeudi 2 juin 2016 :

  • 10h00 à 10h50 : Raisonner la fertilisation des prairies d’Auvergne pour une meilleure autonomie ;
  • 11h00 à 11h50 : Les marges de progrès dans les coûts d’alimentation ;
  • 13h00 à 13h50 : Réussir l’enrubannage de la luzerne : point sur les nouvelles références ;
  • 14h00 à 14h50 : L’entretien et la rénovation des prairies permanentes ;
  • 15h00 à 15h50 : La finition des vaches de réforme avec 100% d’herbe pâturée - programme Herbe Fourrage Limousin ;
  • 16h00 à 16h50 : Renforcer l’autonomie fourragère avec les prairies multi-espèces.

Les ateliers techniques, animés par des spécialistes et en accès libres aborderont les même sujets pendant les deux jours :

  • Coûts d’alimentation, efficacité économique des élevages allaitants : derniers résultats du Réseau d’élevage charolais ;
  • Dérobées et légumineuses au menu des ovins ;
  • Les outils pour prévoir et enregistrer vos pratiques au quotidien ;
  • Réduire les coûts d’alimentation par les fourrages.

Autre nouveauté pour l’édition dans l’Allier, les Rencontres de la nutrition. Elles sont des occasions uniques d’aborder des sujets technico-économiques pointus traités par des spécialistes indépendants. L’inscription à un tarif préférentiel est possible sur le salonherbe.com.
Deux rencontres seront centrées sur les vaches laitières :

  • Mercredi 1er juin 2016 de 10h30 à 12h00 : Gérer avec la marge sur coût alimentaire ;
  • Jeudi 2 juin 2016 de 10h30 à 12h00 : Robot en système herbe performant.

Une rencontre sera plus spécifique aux troupeaux allaitants :

  • Mercredi 1er et jeudi 2 juin 2016 de 10h30 à 12h00 : Les légumineuses, une mine de protéines.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le contenu des conférences et des ateliers sur le site du Salon de l’herbe.

À lire aussi: 
France prairie : le label des mélanges fourragers

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.