La référence technique au service des éleveurs

Filière laitière

Un fonds de solidarité de dix millions d’euros pour limiter les volumes de lait

Publié le 01/04/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER
Le Cniel va mettre en place, pour le mois d’avril, un fonds de solidarité exceptionnel de dix millions d’euros. CP : C.Helsy/Cniel

Dans son nouveau communiqué, le Cniel rappelle sa mission durant cette période de crise du Covid-19: fournir aux Français des produits laitiers sans pénurie. Et cela passe par le maintien sans faille de nos activités de production, de transformation et de distribution sur tout le territoire. 
Pour y parvenir avec succès, un autre défi à gérer attend l’interprofession. Il s’agit du pic de production de lait qui représente 3,3% de plus que la collecte hebdomadaire moyenne enregistrée sur le début d’année, soit une hausse de 16 millions de litres par semaine, ce qui équivaut à 64 millions de litres de lait supplémentaires sur la durée du pic. 

Une aide calculée sur la totalité du volume non produit

« Face à la gravité de la situation, nous souhaitons déployer des mesures interprofessionnelles permettant le lissage de la production de lait », assure le Cniel. L’interprofession a demandé à la Commission européenne l’autorisation de mettre en place, pour le mois d’avril, un fonds de solidarité exceptionnel de dix millions d’euros à partir de la trésorerie du Cniel qui pourra indemniser tout éleveur dans son effort de limitation de production. 

« Cette aide se calculerait sur la totalité du volume non produit, pour une baisse de 2 à 5 % sur la base de la production avril 2019, et pour un prix du lait fixé à hauteur de 320 € maximum les 1000 litres. Nous demandons aux autorités communautaires de valider sans tarder notre mesure de planification temporaire de la production au titre des mesures exceptionnelles prévues par l’OCM. »

Communiquer auprès du grand public

De plus, l’interprofession réitère l’urgence de débloquer au niveau européen les aides au stockage privé de fromages, de beurres et de poudres pour ne pas mettre la filière en péril. 
Afin de promouvoir encore un peu plus les produits laitiers auprès des consommateurs, le Cniel prépare actuellement un plan de communication pour encourager leur consommation, et notamment celle des fromages de tradition, dont les AOP. Cette campagne intervient dans un contexte de profondes mutations des comportements d’achat et des circuits de distribution auquel la France fait face depuis les mesures de confinement prises par le Gouvernement. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site