La référence technique au service des éleveurs

Interbev

Un pacte pour garantir l'évolution des pratiques de la filière viande

Les représentants ont présenté le "pacte pour un engagement sociétal" lors du dernier Sommet de l’élevage.

"La viande n’est plus évidence pour le consommateur. Il faut partir de ce constat pour que la viande puisse reconquérir sa place", c’est sur ces mots que Denis Lerouge, directeur communication chez Interbev, a ouvert le colloque organisé par Interbev lors du dernier Sommet de l’élevage. "Il faut accepter que les consommateurs se posent des questions sur l’environnement, le bien-être animal, la santé et la traçabilité", a-t-il ajouté. 

Afin de répondre à ces questions, les professionnels de la filière ont créé le "pacte pour un engagement sociétal" ainsi qu’un manifeste pour fédérer tous les acteurs de la filière élevage autour de cette cause. 
"L’objectif de ce pacte est de partager l’état des lieux sociétal de la filière en interne et aussi en externe", a rappelé Bruno Dufayet, président de la commission enjeux sociétaux Interbev. Cette démarche est encadrée par la norme ISO 26000 – dite de responsabilité sociétale – reconnue internationalement. Interbev a choisi de se faire évaluer par l’Afnor en 2018. Cette norme ISO compte 4 niveaux, Interbev a reçu le label « Engagé RSE » de niveau 3, soit le niveau confirmé. 

Cette démarche s’applique aussi bien au niveau collectif qu’au niveau individuel. Sur le plan collectif, elle consiste à mettre en commun des moyens humains et financiers pour se concerter entre professionnels de la filière et avec la société par l’intermédiaire d’associations, ONG et pouvoirs publics. Le pacte vise aussi à établir un diagnostic partagé, engager des études, mettre en place des démarches de progrès et apporter des garanties et des informations objectives aux consommateurs-citoyens.
Au niveau individuel, la démarche aide les entreprises à se situer et à orienter à la fois leur stratégie et leur activité afin d’évoluer ensemble pour produire une viande qui réponde toujours mieux aux attentes des consommateurs.

Un pacte composé de 4 axes

Le pacte s’articule autour de 4 grands axes :
- agir pour préserver le paysage, la nature et l’environnement avec pour objectifs de produire de la viande en utilisant toujours moins de ressources non renouvelables et en préservant l’environnement tout en contribuant à l’enjeu de lutte contre le changement climatique ;

- agir pour le bien-être, la protection et la santé des animaux vise à limiter les risques d’antibioresistance en privilégiant les méthodes préventives en élevage, le tout en garantissant la protection des animaux à chaque étape ;

- agir pour une alimentation saine, équilibrée et durable. Il a pour objectifs d’apporter aux consommateurs des garanties sur la qualité des viandes produites en France. Mais aussi proposer des viandes qui répondent toujours mieux aux attentes sociétales et positionner la consommation de viande en France dans une alimentation saine, équilibrée et durable ;

- agir pour améliorer l’attractivité et la qualité de vie de nos métiers, s’adresse plus particulièrement aux entreprises de la filière. Il a pour but d’assurer une rémunération juste et équitable des acteurs de la filière. Et aussi de développer la formation et un environnement de travail de qualité tout en encourageant le dialogue avec les consommateurs et la société. 
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.