La référence technique au service des éleveurs

Conjoncture

Une collecte laitière stable en juillet

Après un recul de 3,7% en juin 2016 par rapport à juin 2015, la collecte de lait de vache se stabilise en juillet. © Al62/Fotolia

Après un recul de 3,7% en juin 2016 par rapport à juin 2015, la collecte de lait de vache se stabilise en juillet (+0,2%) par rapport à juillet 2015. Selon les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer et l'analyse d'Agreste, la collecte laitière du mois d’août 2016 serait en net retrait par rapport à celle d’août 2015 en raison d’une pénurie d’herbe liée à la sécheresse estivale et non compensée par l’achat d’aliments composés dans un contexte de dégradation du prix du lait.

Évalué à 286 €/1000 litres en juillet 2016, le prix du lait standard 38/32 g/l augmente de près de 1 €/1000 litres par rapport au mois de juin 2016 mais recule de 39 €/1000 litres par rapport à juillet 2015. Le prix du lait à teneurs réelles s'élève quant à lui à 293 €/1000 litres, en retrait de 2 €/1000 litres par rapport à juin 2016 ; il recule de 39 €/1000 litres par rapport à juillet 2015. La part de la collecte de lait de vache bio représente 2,4% de la collecte totale en juillet 2016.

La collecte en hausse dans deux bassins français

En juillet 2016, la collecte de lait de vache progresse seulement dans les bassins Normandie (+7,1%) et Centre (+1,7%) par rapport à juillet 2015. En revanche, elle recule dans tous les autres bassins hormis Auvergne-Limousin qui reste stable. Parmi les plus grands bassins laitiers, la collecte baisse de 0,9% dans le Grand-Ouest et de 1,8% dans le Grand-Est. Elle est également en retrait de 1% dans les bassins Nord-Picardie, Sud-Est et Charente-Poitou. Le bassin Sud-Ouest recule quant à lui de 3,1% par rapport à juillet 2015. En cumul de janvier à juillet 2016, les prix du lait standard 38/32 g/l et du lait à teneurs réelles sont en forte baisse dans l’ensemble des bassins par rapport à la même période de 2015. Au niveau France, le prix du lait standard recule de 12,1% et le prix à teneur réelle de 11,8% d’une année sur l’autre.

D’après Eurostat, la collecte laitière européenne cumulée de janvier à juin 2016 ralentit et ne progresse plus que de 3,3% par rapport à l'an passé. Elle diminue au mois de juin pour la première fois depuis la fin des quotas (-1,5% par rapport à juin 2015). Les évolutions sont plus ou moins marquées selon les pays : en cumul de janvier à juin 2016, la collecte progresse de 2,8% en Italie, de 3,7% en Allemagne et de 12,6% aux Pays-Bas, alors qu'elle recule de 1,6% au Royaume-Uni par rapport à la même période de 2015.
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.