La référence technique au service des éleveurs

FranceAgriMer

Une nouvelle instance thématique consacrée à la génétique animale

La Commission thématique interfilières (CTI) ressources génétiques remplace la Commission nationale d’amélioration génétique qui est supprimée. CP : MD.Guihard/Pixel6TM

Créée par un arrêté du 12 août 2020, la nouvelle Commission thématique interfilières (CTI) ressources génétiques, intégrée au sein de FranceAgriMer, est chargée « d’informer et d’éclairer les pouvoirs publics et les filières sur les évolutions économiques structurelles du secteur de la génétique animale », indique FranceAgriMer dans un communiqué.

La Commission thématique interfilières ressources génétiques prolonge ainsi – hormis pour les équidés – les travaux de la Commission nationale d’amélioration génétique qui est supprimée. La nouvelle CTI étend le périmètre de son dialogue aux questions économiques notamment, en accueillant désormais les interprofessions.

Favoriser les échanges

La commission « favorise les échanges entre les acteurs socioprofessionnels de la génétique animale et des filières de productions animales, les instituts techniques, la recherche, l'enseignement supérieur et l'administration, en lien avec les conseils spécialisés concernés, dans le but d'orienter les évolutions des pratiques et des stratégies de filières en matière de gestion des ressources zoogénétiques en faveur de l'augmentation de leurs performances économiques, environnementales et sociales et de leur compétitivité », précise l’arrêté.

La création de cette CTI intervient dans un double contexte : d’une part, la poursuite de la mise en application du règlement zootechnique européen, et d’autre part, la nouvelle gouvernance de FranceAgriMer mise en place en 2019 et qui institue trois commissions techniques interfilières, dont une consacrée spécifiquement aux filières de génétique animale.

Une filière stratégique

Pour Thomas Pavie, nouvellement nommé délégué filières génétique animale au sein de la mission filières de FranceAgriMer, il s’agit là d’une filière stratégique pour l’élevage au niveau français, européen et même mondial.

« La France dispose d’entreprises qui se classent dans le top 10 des entreprises de génétique au niveau mondial. C’est un secteur de haute technologie qui est fondamental dans la préservation de notre souveraineté alimentaire et déterminant pour les modèles d’élevage que la France souhaite promouvoir, plus sûrs au niveau sanitaire, respectueux de l’environnement et du bien-être tant des animaux que des éleveurs. »

Le processus de création de la CTI et de nomination de ses membres va se poursuivre au cours du second semestre 2020.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site