La référence technique au service des éleveurs

cultures

Gnis

Les cinq voies d’amélioration pour une prairie

Publié le 03/01/2020 par Marie Dominique GUIHARD dans
Pour limiter les causes de la dégradation des prairies, le Gnis propose cinq voies d'amélioration.

Selon le Gnis, cinq objectifs sont à définir pour obtenir une prairie productive : éliminer la ou les causes de dégradation, introduire de nouvelles plantes sélectionnées (semis ou sursemis), raisonner la fertilisation et le pH, adapter le mode d’exploitation, aménager le parcellaire (chemins, zone d’ombre, assainissement, points d’eau). 

Plantes compagnes

Associer le lablab et le cowpea au maïs ensilage

Publié le 18/12/2019 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Pour diminuer la part de tourteau de soja dans les rations, Semental commercialise des légumineuses tropicales en association avec des maïs. © DR

Pour diminuer la part de tourteau de soja dans les rations, Semental commercialise des légumineuses tropicales en association avec des maïs. 

Récolte

Le regroupement d’andains n’entame pas forcément la qualité des fourrages

Publié le 18/12/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
Le regroupement d’andains permet de réaliser des économies de récolte sans détériorer la qualité du fourrage. CP : DR.

Arvalis-Institut du végétal présente les résultats du projet 4AgeProd (observation de 63 chantiers d’ensilage en Bretagne et en Pays de la Loire). Avec l’andainage, l’économie et la qualité ne sont pas forcément antagonistes selon les conclusions de quatre campagnes, de 2014 à 2017.

Gnis

Le point sur l’autonomie fourragère

Publié le 20/11/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
Évolution des valeurs énergétiques protéiques et d’encombrement des fourrages en fonction du stade et du mode d’exploitation. Photo : DR.

Voici les éléments clés que rappelle le Gnis pour maximiser l’autonomie fourragère.

Betterave fourragère bio

La plantation de minimottes, alternative au semis

Minimotte de betterave au stade 3-4 feuilles, prête à planter. Photo : DR

Plante énergétique très productive, intéressante dans la ration alimentaire des bovins laitiers, la betterave fourragère bio est l'une des cultures les plus difficiles à conduire. En particulier, les opérations de désherbage mécanique post-levée après un semis classique se révèlent très délicates, potentiellement destructrices pour la culture. 

Gnis

Progrès génétique : les rendements peuvent varier de 15 % selon la variété !

Publié le 05/11/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
Le herbe-book donne toutes les caractéristiques des espèces et des variétés fourragères. CP :DR.

D’après le Gnis, il est parfois difficile de se rendre compte de ce que le progrès génétique apporte concrètement. Aussi, l’interprofession tient à rappeler quelques résultats.

Ensilage

De l'autonomie supplémentaire avec le nouveau conservateur de Lallemand

Publié le 04/11/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
Stéphane Cadoret (à gauche) et Tony Tison expliquent les résultats obtenus avec le nouveau conservateur.

Magniva Platinum est un nouveau conservateur qui comprend deux souches dont Lactobacillus buchneri nouvellement sélectionné par Lallemand pour les ensilages d’herbe et de maïs.

Bilan de la saison fourragère

Selon le Gnis, tout n’est pas perdu

Publié le 23/10/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
Après une saison difficile en raison des conditions climatiques extrêmes, le Gnis affirme qu'il est nécessaire d'adapter ses pratiques et de prévoir les semis futurs.

Après une année atypique, marquée par de forts contrastes climatiques, les prairies méritent une observation attentive pour adapter ses pratiques et prévoir les semis futurs.

Pratique culturale

Du trèfle toute l'année sous forme de couvert

Publié le 15/10/2019 par Claire LAMY GRANDIDIER
Depuis 2012, André Divanac'h et son épouse développent l'implantation de trèfle blanc en association avec du colza et du blé. © D.Bodiou/Pixel6TM

Polyculteur-éleveur adepte des TCS et du semis direct, André Divanac’h développe le couvert permanent de trèfle blanc dans les cultures de colza et de blé. Outre les bénéfices agronomiques, comme l'amélioration de la structure du sol, la restitution d’azote à la rotation, entre autres, la légumineuse fournit également un fourrage intéressant tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

Prairies permanentes

Le déficit de la production d’herbe se dégrade encore

Publié le 01/10/2019 par Danielle Bodiou dans
La pousse estivale d’herbe est particulièrement faible en 2019 (23% de la pousse d’été de référence). Les épisodes de canicule en juin et juillet, cumulés aux faibles précipitations, ont stoppé la pousse d’herbe. © N. Tiers/Pixel 6TM

Au 20 septembre 2019, le déficit de la production cumulée des prairies permanentes s’accentue au niveau national, indique le ministère de l’Agriculture dans une note Agreste Infos rapides publiée le 30 septembre.

Pages