La référence technique au service des éleveurs

cultures

Conduite du maïs

Cultan, une nouvelle méthode de fertilisation

L'outil inspiré de la méthode CULTAN permet de fertiliser le maïs un rang sur deux. Photo : DR

Arvalis-Institut du végétal et ses partenaires du projet INDEE ont mis au point un outil d’injection de l’azote sous forme solide un rang de maïs sur deux, inspiré de la méthode CULTAN. Objectif : réduire les pertes d’azote par volatilisation.

Sponsorisé par Via Végétale

Mieux valoriser votre solution azotée

Balsamo permet des apports tardifs : 3e apport DFE et 4e apport à épiaison (5 à 50% du grain formé) ! Photo : DR

Produire des blés en préservant la qualité sans connaitre la météo de juin est un enjeu majeur pour les acteurs de la filière.

Station expérimentale Trévarez

Un maïs plus productif et plus écolo en rotation

Un maïs cultivé après le retournement d'une prairie pâturée permet un avantage de 3 tMS/ha par rapport à un maïs cultivé en monoculture. Photo : M. Ballan/Pixel image

Un meilleur rendement avec moins de produits phytosanitaires consommés : voilà ce que permet un maïs fourrage cultivé dans une rotation avec céréales et prairie, comparé à un maïs en monoculture.

Concours prairies

L'affouragement vert peut réduire le coût du lait

Chaque année le concours prairies désigne 4 lauréas chez les étudiants en BTS. Photo : DR

Le Gaec de la Cour du Tremblay à Bécon-les-Granits (Maine-et-Loire) produit près d'1 million de litres de lait avec 125 vaches laitières normandes et prim'holstein sur 290 ha.

Écophyto

Moins de phyto consommés en polyculture-élevage

La présence de cultures fourragères dans les assolements explique en grande partie les différences d’usages de produits phyto avec une réduction de 35 % des IFT. Photo : A. Cotens/Pixel image

Lors des 22e journées 3R qui se sont déroulées les 2 et 3 décembre 2015, Nicolas Chartier, chef de projet Dephy/Écophyto au sein de l’Institut de l’élevage, a présenté une étude visant à mesurer et analyser les différences d’usages de produits phytosanitaires entre systèmes de polyculture-élevage et systèmes de grandes cultures.

Semis sous couvert

Le trèfle blanc en bon compagnon du maïs

Le trèfle blanc nain colonise rapidement la ligne de semis et assure un contrôle des adventices. Photo : Justine Sourisseau – GRCeta SFA

Dans les Landes, zone de monoculture de maïs, les essais sur la culture sont légion. La coopérative Maïsadour et le GRCeta des sols forestiers d’Aquitaine sont moteurs pour les essais de semis de maïs sous couvert d’une légumineuse.

Cultures de printemps

Résultats variétaux 2015 en maïs et betteraves

Ensilage de maïs à proximité du silo.

Comme chaque mois de décembre, les résultats des essais variétaux pour les cultures fourragères de printemps, maïs et betterave, sont parus. Des résultats 2015 qui peuvent être utiles pour choisir les variétés qui seront implantées au printemps 2016.

Risques climatiques

Groupama lancera son assurance prairies en janvier

En 2015, les déficits de production ont touché le Massif Central, Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées, ainsi que le quart Nord-Est. © A. Cotens/Pixel Image

Groupama mettra en marché une assurance prairie en janvier 2016. Les éleveurs pourront y souscrire avant le démarrage de la pousse de l'herbe.

Projet Agrinnov

Les sols agricoles ne sont pas morts

Le comptage des lombrics est un des deux tests réalisables par les agriculteurs pour évaluer la vie de leurs sols.

Les Journées nationales de l'innovation agricole (JIAG) qui se sont tenues les 2 et 3 novembre à Angers avaient pour objectif de présenter les travaux de recherche et d'expérimentation en cours permettant de mieux connaître la qualité biologique des sols, et les moyens de la préserver voire de l'améliorer.

Pages