La référence technique au service des éleveurs

économie-gestion

Étude du cabinet Blézat Consulting

"La filière bovine ne produit pas assez de valeur"

Sur le marché intérieur, la demande s’oriente clairement vers la viande hachée et les pièces nobles sont de plus en plus difficiles à valoriser, constate le cabinet Blézat Consulting. Photo : milanchikov

Le cabinet Blézat Consulting a réalisé, à la demande de FranceAgriMer, un travail d’évaluation des évolutions du contexte économique, réglementaire et sociétal des filières agricoles depuis la définition des premières stratégies nationales à l’horizon 2025, publiées en 2014.

Polyculture élevage

Retrouver une nouvelle forme d'agriculture

Agrisup Dijon a accueilli plus de 200 participants pour son colloque polyculture-élevage transition écologique. Photo : DR

Pour le colloque polyculture-élevage transition écologique organisé à AgroSup Dijon les 10 et 11 octobre, plus de 85 interventions ont traité de l’intérêt de ce mode d’exploitation et des freins nombreux à lever, à commencer par la rentabilité économique.

Estimations de la MSA

Le revenu moyen 2016 entre 13 000 et 15 000 €

Selon la MSA, près de 20% des exploitants seraient en déficit en 2016, une proportion qui varierait de 11% à 35% des exploitants selon les caisses régionales. Photo : D. NEUMEISTER

Le revenu annuel des agriculteurs a légèrement augmenté en 2016, selon un premier bilan de la Mutualité sociale agricole (MSA) diffusé le 10 octobre.

Projet de loi de finances 2018

Le budget agricole en hausse de 400M€

Dans le projet de loi de finances 2018, 5,7 M€ supplémentaires sont alloués au ministère de l’agriculture pour lutter contre les maladies animales, comme la tuberculose et la brucellose des ruminants. Photo : F.JOLY/CNIEL

Le projet de loi de finances pour l’année 2018 prévoit de doter le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de 5,2 milliards d’euros en crédits de paiement (+1,6% par rapport à la loi de finances initiale pour 2017) et de 5,1 milliards d’euros en autorisations d’engagement (-1,4%).

Institut de l’élevage

Un pilotage plus fin des troupeaux et des élevages

Sm@rt Élevage a, entre autres, vocation à évaluer l’impact des nouvelles technologies sur les élevages. © N. Tiers/Pixel image

À la fin de l’été 2017, l’institut de l’élevage présentait le programme Sm@rt Élevage qui a vocation à lui permettre, ainsi qu’à ses partenaires, de se doter d’outils et d’une organisation pour conduire un programme structurant sur cette thématique complexe, polymorphe (capteurs, données, robotique, outils d’aide à la décision…) et en plein essor de la smart agriculture.

Casdar Phytoel

L'élevage acteur de la réduction des phyto

De nouveaux outils permettent d’évaluer l’impact des évolutions agronomique à l’échelle de l’exploitation. Photo : N. Chemineau/Pixel image

Le 7 décembre 2017 au lycée agricole d’Albi, l’Institut de l’élevage qui est porteur du projet Casdar Phytoel en présentera les résultats à l’occasion d’un colloque de restitution.

GIS Apival

Mieux valoriser les effluents d’élevage

Publié le 28/09/2017 par Mathieu Lecourtier dans
Le GIS Apivale vise à optimiser la valorisation des effluents organiques en élevages. Photo : N. Tiers/Pixel image

Le 12 septembre dernier à l’occasion du Space l’Inra, Irstea, l’Anses, Agrocampus Ouest, l’université Bretagne Sud et l’université de Rennes 1 ont signé un protocole d’accord pour la création d’un Groupement d’intérêt scientifique (GIS) dénommée Apivale.

Prim’Holstein France

eCow, pour un classement économique des vaches

eCow était en démonstration sur le stand de Prim’Holstein France lors du Space où chaque éleveur adhérent pouvait tester le logiciel et repartir avec le classement économique des vaches de son troupeau. Photo : D. Bodiou/Pixel image

Lors du Space 2017, Prim’Holstein France a lancé le logiciel eCow, une solution de classement économique des vaches laitières, révélant la rentabilité des animaux au sein des élevages.

Conjoncture laitière

Une situation de marché inédite

Publié le 25/09/2017 par Mathieu Lecourtier dans
« Le dynamisme de la demande devrait induire une hausse du prix du lait », croit savoir le Cniel. Photo : H. Grare / Pixel Image

Le 15 septembre dernier, Benoit Rouyer, directeur du service économie au Cniel, a présenté dans une courte vidéo un point sur la conjoncture laitière de septembre 2017 préparé par l'interprofession laitière.

Pages