La référence technique au service des éleveurs

races-génétique

Sommet de l'élevage

Un pôle ovin dynamique

Quatre concours spéciaux (mouton charollais, île de France, texel, suffolk), un challenge génétique, deux ventes aux enchères (suffolk, hampshire) et différentes animations attendent les visiteurs sur le pôle ovin.

La 27e édition du Sommet de l'élevage dédie 2 000 m2 aux ovins dans le hall 5. De nombreuses animations ponctueront les trois journées du Salon avec, en point d'orgue les concours spéciaux des moutons charollais, texel, suffolk et île de France.

Confrontation européenne au Sommet de l'élevage

Simmental : une race mixte en plein essor

Ces dernières années, la simmental connaît un fort développement dans l'Ouest de la France. En 2017, les régions de l'Ouest comptabilisait 5 800 femelles simmental contre moins de 1c000 il y a dix ans.

40 millions de têtes : c'est le nombre de vaches simmental que l'on dénombre aujourd'hui à travers le monde, ce qui en fait une des premières races mondiales en effectif. En Europe c'est de loin la première race. Elle est particulièrement bien représentée en Allemagne, Autriche et Suisse.

Holstein-Monbéliarde

Choisir sa race pour réduire ses coûts

À l'échelle de l'exploitation, le meilleur niveau de produits, associé à des charges opérationnelles maîtrisées, permettent aux élevages en montbéliarde de générer plus de ressources financières ( EBE).

Après avoir comparé la montbéliarde et la prim’holstein sous leurs aspects biologiques dans notre premier article, l’heure est venue de comparer le coût de production de ces deux troupeaux. 

Agriculture biologique

Les races laitières sont plus diversifiées

Les élevages bovin lait se différencient des élevages conventionnels par un taux plus importants  notamment de races croisées (ici race normandes et holstein évoluent vers la race Simmental par absorption).

L’étude GenAB effectuée entre 2010 et 2016 donne une vision précise des troupeaux de vaches laitières en agriculture biologique. Comparé au conventionnel, les différences se remarquent surtout dans la productivité et le type de race.  

Génétique Prim'Holstein

Michard Escale première vache pointée EX97

Michard Escale, première prim'holstein française à obtenir la note EX-97 au pointage.

Début février, Michard Escale a été la première prim'holstein de l’histoire des pointages à obtenir la note globale EX 97. Classifiée par Didier Thareau, technicien Prim’Holstein France dans les Cotes-d’Armor, cette vache en 6e lactation est originaire du Gaec Michard (22).

E-Commerce

Acheter un taureau charolais depuis son salon

Grâce à la vente aux enchères en ligne, les acheteurs ont accès à un panel de reproducteurs répartis sur le territoire nationale sans qu'ils n'aient à se déplacer de ferme en ferme.

Le Herd Book Charolais organise, du 21 mars 12 h au 31 mars 14 h, la première vente aux enchères en ligne de reproducteurs charolais sur son site Internet, via une plateforme sécurisée.

Génétique bovine

163 gènes expliquent la variabilité de la taille

Au moins 163 régions génomiques sont impliquées dans le contrôle génétique de la taille des bovins, mais elles n’expliquent que 14 % de la variabilité de ce caractère.

Entre l’auroch sauvage dont on estime la taille au garrot (des mâles) à deux mètres, et la vache Dexter, tout juste 1 mètre au garrot, la stature des bovins a évolué sous l’effet de la génétique et de l’environnement.

Pages