La référence technique au service des éleveurs

santé-alimentation

Cniel

La filière laitière adopte seize indicateurs de bien-être animal

L'accès à l'alimentation et à l'eau est l'une des cinq libertés fondamentales sur lesquelles s'est appuyé le Cniel pour définir les seize indictaeurs de bien-être animale. Photo : ©C.Helsly/Cniel

L'interprofession laitière dévoile les seize indicateurs de bien-être animal qui seront intégrés dans la charte des bonnes pratiques d'élevage (CBPE) à partir de janvier 2020. Ces indicateurs sont le fruit d'un travail entamé il y a un an et demi à la suite de la définition du plan de filière.

Bien-être animal

Gérer au mieux l'abreuvement au pâturage

Avec des températures supérieures à 25 °C le besoin en eau des vaches est multiplié par deux. © N.Tiers/Pixel6TM

Avec les fortes chaleurs actuelles, l’abreuvement au pâturage est un point essentiel pour le bien-être du troupeau. Voici quelques conseils du GDS pour que vos vaches profitent aux mieux de l’été. 

Timac Agro France

Timafeed, nouvelle gamme d’aliments pour ruminants

Jeudi 13 juin, à Rennes, Timac Agro a présenté sa nouvelle gamme de nutrition animale, qui se positionne sur la complémentation azotée des ruminants. Photo : DR

Timac Agro lance une nouvelle gamme de nutrition animale, qui se positionne sur la complémentation azotée des ruminants.

Nutrition animale

La production francaise d’aliments composés repart à la hausse

En 2018, la production francaise d’aliments composés repart à la hausse. © A.Dejardin/Pixel6TM

Nourrir les cheptels de France avec des aliments de qualité pour mieux nourrir les hommes est une des missions de l’industrie de la nutrition animale. Située au carrefour des différentes productions agricoles, l’industrie de la nutrition animale travaille étroitement avec les filières situées à son amont, mais aussi à son aval, pour toujours mieux répondre aux attentes des consommateurs.

Antibiotique

Bayer : outils pour le traitement sélectif au tarissement

Bayer a annoncé l’arrivée du nouvel antibiotique Arentor®DC lors des journées de la Société nationale des groupements techniques vétérinaires à Nantes le 17 mai. ©M.-D. Guihard

Nouvel antibiotique, nouvelle méthode de diagnostic et nouvelle utilisation d’antibiogramme, Bayer a annoncé son investissement dans le traitement sélectif au tarissement. Ce qui contribuerait potentiellement à éviter un traitement antibiotique à 750 000 vaches en France.

Outil d’aide à la décision

Panse-bêtes.fr vise l’équilibre sanitaire

Publié le 17/05/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
L'outil Panse-bête qui vise l'équilibre sanitaire d'un troupeau a été présenté à la ferme expérimentale de Thorigné d'Anjou (49) (ici bovins de la ferme). ©MD Guihard/Pixel6TM

L’Itab a conçu avec divers partenaires un outil avec pour objectif de maintenir un état de santé global du troupeau ruminants en utilisant au minimum les intrants médicamentaux. Ce qu’on appelle chez les bio : l’équilibre sanitaire.

Maïs ensilage

Avec l'analyse, j’ai gagné quinze jours d’engraissement en 2018 !

Paul Nerriere de Terrena, à gauche prélève un échantillon pour l’analyse de maïs fourrage avec l’éleveur Franck Cherré. ©M.D. Guihard/Pixel6TM

Les adhérents de Terrena comme Franck Cherré utilisent la technique Prévilor® et son analyse spécifique des fourrages pour mieux gérer l’utilisation des silos et pour optimiser les rations complémentaires.  

Pasquier VGT'al

Investir dans un toasteur pour des protéines locales

Les graines sont montées à 285 °C durant trois minutes, permettant une augmentation de leur valeur nutritionnelle. Photo : ©Olivier Leveque/Pixel6TM

En 2016, le négoce Pasquier VGT’al, basé dans les Deux-Sèvres (15 millions d’euros de chiffre d’affaires, 25 salariés) et détenu par Christophe et Fabienne Pasquier, a choisi d’investir dans un toasteur pour les graines de soja, de lupin ou de féverole.

Hipra

Un premier vaccin contre les mammites à Streptococcus uberis

Publié le 18/04/2019 par Danielle Bodiou dans
Le vaccin Ubac est indiqué pour l’immunisation active de vaches et des génisses afin de réduire l’incidence des infections cliniques intramammaires causées par Streptococcus uberis, réduire le nombre des cellules somatiques dans les échantillons de lait et réduire les pertes de production de lait. Photo : ©Hipra

Après le premier vaccin polyvalent contre les mammites bovines dues aux Staphylocoques et aux coliformes Startvac®, et le premier vaccin spécifique contre les mammites des petits ruminants à staphylocoques Vimco®, Hipra annonce le lancement du premier vaccin spécifique contre les mammites à Streptococcus uberis : Ubac.

Traitements individualisés

BouMatic lance e-DIP pour automatiser le trempage

e-DIP de BouMatic autonomise le trempage. ©DR

Et si le post-trempage des rayons, la désinfection du faisceau et le rinçage de celui-ci ce faisait de manière automatique ? C’est maintenant possible avec l’unité de traite e-DIP de BouMatic.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site