La référence technique au service des éleveurs

abattage

Premier semestre 2016

La production de bovins prévue en baisse de 1,4%

La hausse de production de gros bovins en France au premier semestre 2016 découlera notamment d'une progression des abattages de vaches. © Unclesam/Fotolia

Au premier semestre 2016, avec près de 2,9 millions de têtes, la production totale de bovins en France est attendue en retrait de 1,4% par rapport à 2015 à la même période, indique le ministère de l’Agriculture dans une publication

Prévisions 2014

Vers une hausse de la production de viande bovine

La production française de viande bovine devrait connaître cette année un rebond, fruit de la capitalisation laitière en 2013. Photo : Pascal Martin - Fotolia

Après les fortes baisses enregistrées en 2012 et 2013, la production française de viande bovine devrait augmenter de 3% en 2014 pour s’élever à 1,49 million de tonnes équivalent carcasse (téc). Telles sont les prévisions élaborées par le GEB-département de l'économie de l'Institut de l'élevage après concertatio

Économie

Le paradoxe de la filière viande bovine française

La filière viande bovine française est menacée par des accords commerciaux qui devraient ouvrir davantage le marché européen aux viandes des pays tiers (Canada, États-Unis, Brésil...). Crédit photo : H.Grare/Pixel Image

Le cheptel bovin européen ne cesse de régresser : il a perdu 10% de ses vaches en dix ans. Un phénomène lié à la restructuration du cheptel laitier. Le cheptel allaitant est, en effet, resté relativement stable. Il dépasse désormais largement le cheptel laitier. Avec 4,1 millions de vaches, la France compte un tiers du cheptel allaitant européen.

Filière viande

Une sénatrice insultée à la publication du rapport de la mission commune d'information

La mission commune d'information du Sénat sur la filière viande s'est déplacée à Rungis le 20 juin. Crédit photo : ©Sénat/S.Benromdhane

Sylvie Goy-Chavent, sénatrice UDI de l’Ain et rapporteure de la mission commune d’information du Sénat sur la filière viande en France et en Europe, a fait l’objet d’insultes, d’attaques personnelles et de menaces sur Internet, suite à la publication le 17 juillet du rapport en question.