La référence technique au service des éleveurs

burn out

Dispositif gouvernemental

L'élevage lait 1er bénéficiaire de l’aide au répit

Publié le 12/03/2018 par Danielle Bodiou dans
Les bénéficiaires de l’aide au répit sont surtout des hommes, dans la tranche d’âge 41-60 ans. Les branches professionnelles les plus représentées sont l’élevage lait et l’élevage viande.

Fin 2016, le gouvernement allouait à la Mutualité sociale agricole (MSA) une enveloppe exceptionnelle de 4 millions d’euros pour mettre en place l’aide au répit pour les exploitants agricoles en situation de burn-out ou d’épuisement professionnel.

Crise agricole

Les demandes d’aides affluent à la MSA

En 2015, un tiers des agriculteurs a gagné moins de 350€ par mois, selon la MSA. Photo : A. LECERF/CNIEL

Crises en élevage, crises sanitaires (grippe aviaire), accidents climatiques à répétition (inondations, épisodes de gel dans les vignobles, sécheresse…) ont eu pour conséquence de dégrader les revenus des agriculteurs et de fragiliser leurs exploitations.