La référence technique au service des éleveurs

eilyps

Eilyps

Breeder Eco, nouvel outil de gestion technico-économique

Eilyps, entreprise spécialisée dans le conseil en élevage, va lancer le 1er juin prochain l’outil de gestion technico-économique (GTE) Breeder Eco. CP: L.PAGE/Cniel

Eilyps, entreprise spécialisée dans le conseil en élevage, va lancer le 1er juin prochain l’outil de gestion technico-économique (GTE) Breeder Eco. Son but ? Un accompagnement par les conseillers comprenant une nouvelle approche et de nouveaux repères technico-économiques. 

Pâturage

Le chemin idéal pour les accès au pâturage selon Eilyps

Publié le 19/02/2020 par Marie Dominique GUIHARD dans
Eilyps rappelle les caractéristiques d’un chemin idéal pour les accès au pâturage.

L’accès aux pâtures est parfois un vrai casse-tête pour l’éleveur. Des chemins mal conçus ou mal entretenus peuvent occasionner une perte de temps de trajet, de nettoyage des mamelles et un risque plus élevé de dermites et de boiteries.  

Nutrition de précision

Les acides gras du lait révélateurs de la santé du troupeau

L'analyse des acides gras du lait va permettre aux éleveurs laitiers de corriger rapidement la ration. Les résultats du prélèvement sont connus en trois jours. ©Photo : H.Flamant/Terroir Est

Eilyps va lancer, au mois d'octobre, un nouveau service d'analyse et d'interprétation des acides gras du lait pour permettre aux éleveurs de piloter plus finement la ration de leur troupeau laitier et gagner en réactivité.

Intercultures

Anticiper pour assurer la réussite du couvert

Publié le 20/12/2018 par Marie Dominique GUIHARD dans
Eilyps a invité ses adhérents a découvrir la plate-forme de démonstration de couverts végétaux.

La plateforme d’Eilyps en Ille-et-Vilaine montre que les mélanges destinés à l’interculture se raisonne selon la destination du couvert. 

Bien démarrer les génisses laitières

Les conseils de Débora Sanstchi, nutritionniste canadienne

Publié le 20/12/2018 par Marie Dominique GUIHARD dans
Des éleveurs d’Ille-et-Vilaine ont participé avec intérêt à l’atelier de la canadienne Déborah Santschin.

Au Canada, l’élevage des veaux n’est pas si différent de celui pratiqué dans l’Hexagone. Débora Sanstchi est venue l’expliquer à des éleveurs invités par Eilyps, entreprise de conseil en élevage d’Ille-et-Vilaine. 

Dérobées

Ils retrouvent un gain d'intérêt

Publié le 10/12/2018 par Marie Dominique GUIHARD dans
Les dérobés (ici trèfle incarnat+vesce velue+seigle fourrager) présentent une certaine valeur alimentaire en fourrage.

Après un été de sécheresse, la mise en place de dérobées se pose à nouveau pour reconstituer les stocks de fourrage. Eilyps en rappelle les principes lors d’une vitrine en Bretagne.  

Compteur cellulaire portatif RT10 de Dairy Quality

Vérifier la qualité du lait en moins d'une minute

Le compteur cellulaire portatif RT10 de Dairy Quality permet de vérifier la qualité du lait quartier par quartier et ainsi d'écarter uniquement le lait de certains quartiers. Photo : M.Ballan/Pixel Image.

Eilyps a lancé, à l'occasion du Space, un nouveau dispositif de comptage cellulaire portatif. Le RT10 de Dairy Quality permet de vérifier la qualité du lait en moins d'une minute.

Productions animales

Eilyps et Breizh Bovins Croissance fusionnent

De gauche à droite : Pierrick Cotto (président Eilyps) – Olivier Allain (vice-président région Bretagne) – Jean-Louis Hervagault (administrateur viande Eilyps) – Pascal Prigent (administrateur BBC & représentant chambre agriculture Bretagne) – René Collin (président EDE Bretagne) – Brigitte Landrain (directrice du pôle élevage chambre agriculture Bretagne) – Sébastien Burban (avocat) – Hubert Deleon (directeur général Eilyps). Photo : DR

Lors de son assemblée générale extraordinaire le 20 juin, l’association Breizh Bovins Croissance (BBC) a acté son rapprochement avec Eilyps pour fédérer les moyens du contrôle de performance viande sur toute la région Bretagne.

Bâtiment production laitière

750 000 euros investis pour 800 000 litres de lait

Les 120 logettes sont réparties en 3 rangées.

Pour réunir en Gaec leurs deux exploitations distantes de 4 km, Martine Blin et Régis Badié ont investi 750 000 euros dans un nouveau bâtiment mis en route en mars 2015. Un bâtiment qu'ils ont réalisé avec l'accompagnement d'Eilyps.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site