La référence technique au service des éleveurs

élevage laitier

Les tendances 2017 du Contrôle Laitier

De nouveaux progrès en taux et nombre de cellules

La situation cellulaire s’est encore améliorée en 2017. La proportion de lactations qui présentent l’ensemble des contrôles inférieurs à 300 000 cellules atteint 47,8%. Photo : S Fraisse/CNIEL

Édités chaque année par l’Institut de l’élevage, en collaboration avec France Conseil Élevage et le CNBL, les résultats du Contrôle laitier 2017 sont désormais disponibles.
 

Statistiques agricoles

Le recul démographique se poursuit en élevage

Dans l’élevage laitier, les effectifs de chefs d’exploitation ont diminué de 3,4 % entre 2016 et 2017.

Au 1er janvier 2017, 453 113 chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole sont dénombrés en France métropolitaine, soit un effectif en baisse de 1,9 % par rapport au 1er janvier 2016, selon la Mutualité sociale agricole (MSA).

Production laitière

Nouvelle-Zélande : pas de pied sur le frein

En Nouvelle-Zélande, le pâturage est au centre de la stratégie tout comme la salle de traite, autour de laquelle s’organise un découpage rationnel des parcours.

Aux origines des secousses sur le prix du lait, il y a un pays qui pèse lourd : la Nouvelle-Zélande.

Bretagne

La bio continue de séduire les éleveurs laitiers

Sur les 383 nouvelles fermes bretonnes engagées en bio au cours de l’année 2017, 23 % le sont en production laitière.

Après une année 2016 exceptionnelle pour le développement de la bio en Bretagne, l’engouement pour l’agriculture biologique se poursuit dans la région.

Programme européen

Dairy-4-Future, pour un élevage laitier résilient

Le projet Dairy-4-Future vise à améliorer la résilience socio-économique et la durabilité des systèmes laitiers de l’Espace Atlantique. Photo : Springfield Gallery

Le 8 janvier, à Rennes, a été officiellement lancé le projet Interreg Dairy-4-Future. L’objectif de ce programme européen ? Apporter des solutions techniques aux acteurs amont et aval de la filière laitière afin d’améliorer la résilience et la durabilité des systèmes laitiers de l’Espace Atlantique.

Cniel

Quand un éleveur devient acteur

Bruno, éleveur laitier breton, l'acteur de " À l'heure du lait ". Photo : Cniel

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, aujourd’hui 1 Français sur 2 déclare ne pas connaître la ferme et 1 Français sur 2 souhaite avoir davantage d’informations sur son fonctionnement d’après une étude Ifop 2017.

Les tendances 2016 du Contrôle Laitier

Une embellie de la situation cellulaire

Le nombre global d’élevages adhérents au Contrôle Laitier a de nouveau reculé en 2016, tout comme le nombre de lactations qualifiées. Photo : L Gueneau/Cniel

Édités chaque année par l’Institut de l’élevage, en collaboration avec France Conseil Élevage et le CNBL, les résultats du Contrôle Laitier 2016 sont désormais disponibles.

Ph. Deru

La SARL Novalait comme support d’essais

L'étable de la SARL Novalait comptant 310 vaches en lactation est un peu le laboratoire de l'EURL Ph. Deru. Photo : M. Lecourtier/Pixel image

La SARL Novalait est la résultante de l’association de trois exploitations agricoles à Graffigny-Chemin (Haute-Marne) pour leur activité de production de lait. L’un des trois associés est également à la tête de l’EURL Ph. Deru, qui fournit des équipements d’élevage.

Bâtiment production laitière

750 000 euros investis pour 800 000 litres de lait

Les 120 logettes sont réparties en 3 rangées.

Pour réunir en Gaec leurs deux exploitations distantes de 4 km, Martine Blin et Régis Badié ont investi 750 000 euros dans un nouveau bâtiment mis en route en mars 2015. Un bâtiment qu'ils ont réalisé avec l'accompagnement d'Eilyps.

Pages