La référence technique au service des éleveurs

engraissement

Préparation des broutards à la vente

Un cahier des charges interprofessionnel en cours d'élaboration

Publié le 18/11/2020 par Hélène Flamant dans
Le cahier des charges impose que le coût de préparation des animaux commandés par le porteur de démarche soit répercuté au premier acheteur. ©Pixel6TM

Interbev finalise actuellement un cahier des charges visant à garantir les bonnes pratiques autour de la préparation des broutards destinés à l’engraissement, en particulier autour de la vaccination.

La ferme des Bouviers

Un site de recherche sur la valorisation de la viande issue du troupeau laitier

La ferme d’innovation et de recherche des Bouviers (56) compte un atelier consacré à la valorisation de la viande issue du troupeau laitier dans des schémas de production basés sur les fourrages et sur la prairie. CP: Idele

L’Institut de l’élevage a inauguré le 26 août la ferme d’innovation et de recherche des Bouviers, située à Mauron, dans le Morbihan. Mise en place dans la continuité de l’activité expérimentale menée sur ce site de Mauron depuis 1968, elle est consacrée à la valorisation de la viande issue du troupeau bovin laitier

Maïs ensilage

Avec l'analyse, j’ai gagné quinze jours d’engraissement en 2018 !

Paul Nerriere de Terrena, à gauche prélève un échantillon pour l’analyse de maïs fourrage avec l’éleveur Franck Cherré. ©M.D. Guihard/Pixel6TM

Les adhérents de Terrena comme Franck Cherré utilisent la technique Prévilor® et son analyse spécifique des fourrages pour mieux gérer l’utilisation des silos et pour optimiser les rations complémentaires.  

Bâtiments jeunes bovins

Appréhender la ventilation d’été

Pour qu'elle soit efficace, la ventilation d'été doit être réfléchie dès la conception du bâtiment.

Trop de courants d’air en hiver et pas assez en été est désagréable pour nous autres les hommes. Il en va de même pour les bovins. Et d’autant plus pour ceux qui sont en bâtiment toute l’année. Il convient donc d’y veiller pour les jeunes bovins à l’engraissement.

Prévisions viande bovine 2018

Une nouvelle baisse des sorties de taurillons

Le recul global de la production de viande bovine en France en 2018 découlera notamment de la baisse des volumes de taurillons abattus.

Le repli de production de viande bovine enregistré en France en 2017 devrait se poursuivre en 2018, sont les prévisions élaborées par le GEB-département de l'économie de l’Institut de l’élevage.

Prix National de la Dynamique Agricole

Francis Lebon, de l’élevage à la vente de porcs

Francis Lebon, éleveur de porcs fait également des céréales, le tout sur une surface de 220 hectares...
Francis Lebon, éleveur de porcs fait également des céréales, le tout sur une surface de 220 hectares...

Prix National de la Dynamique Agricole

Ophélie Chartier éleveuse de porc en Mayenne

Publié le 20/02/2018 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Ophélie Chartier est éleveuse de Porcs en Mayenne. Installée hors cadre familial, sur ses 36 hectares....
Ophélie Chartier est éleveuse de Porcs en Mayenne. Installée hors cadre familial, sur ses 36 hectares....

Agenda

Arvalis : journée technique à St-Hilaire-en-Woëvre

Le jeudi 19 octobre 2017, Arvalis organise sa Journée technique fourrage et engraissement à la ferme expérimentale professionnelle Lorraine Arvalis de Saint-Hilaire-en-Woëvre. Photo : Arvalis

Le jeudi 19 octobre 2017, Arvalis organise sa Journée technique fourrage et engraissement à la ferme expérimentale professionnelle Lorraine Arvalis de Saint-Hilaire-en-Woëvre. Au programme de ce rendez-vous, quatre ateliers techniques autour de l’alimentation, des bâtiments et de l’énergie.

Prévisions 2016

La production de viande bovine attendue en hausse

Le rebond de production de viande bovine en France découlera surtout d'un afflux de femelles laitières. Photo : DR

Le rebond de production de viande bovine enregistré en France en 2015 devrait s’intensifier en 2016, sont les prévisions élaborées par le GEB-département de l'économie de l’Institut de l’élevage. La production française de bovins finis devrait augmenter d’un peu plus de 1 % cette année, à 1,52 million de tonnes équivalent carcasse (téc), après une hausse de 2,5 % l’an passé.

Engraissement des jeunes bovins

Neobif teste de nouvelles conduites alimentaires

L'allègement des carcasses est sans incidence sur la qualité des carcasses et des viandes. Photo : H.Grare/Pixel Image

La rémunération des quelque 90 000 éleveurs allaitants français est dépendante des prix du maigre et du gras mais aussi des coûts alimentaires, qui n’ont cessé d’augmenter depuis dix ans.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site