La référence technique au service des éleveurs

Gérard You

Production laitière

Des exportations dynamiques en mars 2020

La météo, le recul du cheptel laitier et les incitations à moins produire ont entraîné une diminution de la production laitière en avril 2020. CP : N.Carnet/Cniel

Dans son point hebdomadaire, l’Institut de l’élevage revient sur les dernières tendances de la collecte laitière et notamment sur l’impact du confinement pour les marchés laitiers. 

Marchés mondiaux du lait

L'UE a alimenté les échanges internationaux

L'UE-28 est au coeur de l'équilibre des marchés laitiers : un quart de la collecte supplémentaire (entre 2013 et 2017) est exporté, 68 % sont commercialisés sur le marché domestique et le reste est stocké essentiellement à l'intervention.

La croissance de la production laitière mondiale a retrouvé son taux de croissance tendancielle en 2017 : elle a progressé de + 1,8 % par rapport à 2016 (+ 14 millions de tonnes), à 837 millions de tonnes. Les échanges mondiaux ont été plus animés qu'en 2016 : l'Europe garde toujours une place centrale en termes d'offre et la Chine soutient la demande.

Marchés mondiaux du lait

L’UE responsable des suppléments de collecte

En 2016, L'Union européenne a réalisé presque la totalité des suppléments de collectes des grands bassins laitiers excédentaires. Photo : 279photo/Fotolia

L’Union européenne a vu le prix du lait baisser mais pas de façon homogène entre ses pays membres : de - 15 % pour la France et l’Ukraine à 315 €/1 000 litres, jusque - 25 % pour l’Allemagne à 273 €/1 000 litres…

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site