La référence technique au service des éleveurs

lait biologique

Conjoncture

La production de lait se redresse

Selon le Cniel, la tendance haussière de la production de lait devrait se poursuivre dans l’Union européenne au cours des prochains mois. Photo : C. HELSLY/CNIEL

La collecte française de lait augmente de nouveau depuis la fin du mois d’août, indique le Centre national interprofessionnel de l'économie laitière (Cniel) dans une note publiée le 29 novembre. Elle dépasse désormais assez largement le niveau de l’année 2016, et rejoint celui de l’année 2015. 

Bretagne

L’engouement pour la bio se poursuit

Bien que majoritaire, la part des nouveaux bio en production laitière est plus faible en 2017 qu’en 2016 : 26% contre 48% l’année passée. DR

L’engouement pour l’agriculture biologique se poursuit en Bretagne. Selon l’enquête réalisée pour l’observatoire bio de la Frab (Fédération régionale des agrobiologistes de Bretagne), 246 nouvelles fermes se sont engagées en bio au cours du 1er semestre.

Observatoire de la production bio en Bretagne

Une vague de conversion en lait bio inédite

Le secteur bio est plus dynamique que jamais, grâce à la conversion plus qu’à l’installation. Photo : C. HELSLY, CNIEL

2016 est une année record pour l’agriculture biologique en Bretagne avec 310 nouvelles fermes bio sur le premier semestre, contre 230 pour toute l’année 2015 et 137 en 2014. Selon l’observatoire de la production bio en Bretagne, près de la moitié (148) de ces nouvelles fermes bio sont des fermes laitières…

Conversion d'un atelier lait à l’agriculture biologique

« Le bio n’est pas une solution de sauvetage »

La conversion en bio entraîne une modification profonde des équilibres : un recul de la production laitière, une baisse des rendements des cultures, une hausse de la surface fourragère. Photo : V Brocard

En cette période de crise du lait, de nombreux éleveurs en quête d’une meilleure valorisation de leur production s’intéressent à la conversion en bio.

Lait biologique

Lait bio de France milite pour 475 €/1000 litres

La production de lait bio augmente grâce à la meilleure efficacité des exploitations laitières biologiques, et à une année 2014 particulièrement lactogène avec un climat favorable à la pousse de l’herbe. Photo : N. Tiers/Pixel image

Alors que le prix payé aux producteurs de lait biologique avoisinait 450 euros/1 000 litres en moyenne lors de la dernière campagne, Lait bio de France revendique une rémunération comprise entre 475 et 500 euros/1 000 litres à court et moyen termes. Un prix rémunérateur pour soutenir les producteurs et inciter d’autres éleveurs à prendre la même orientation.

Organisation de producteurs

Lait bio : le Grand Est se dote d’une OP

L'APLB va demander sa reconnaissance en tant qu'organisation de producteur afin d'être en mesure de négocier avec l'aval de la filière. Crédit photo : H. Grare / Pixel Image.

Le 3 avril dernier est né l’Association des producteurs de lait biologique Grand Est (APLB Grand Est). Elle regroupe les associations :

  •  des producteurs de lait biologique Doubs Ognon ;

  • des producteurs de lait biologique des Hautes-Vosges ;

Agroalimentaire

La Laiterie Le Gall assoit sa longévité sur la différenciation

Le beurre de baratte, l'une des spécialités de la Laiterie Le Gall.

Installée à Quimper (Finistère), la Laiterie Le Gall célèbre cette année ses 90 ans. Depuis 1923, la PME familiale a imposé son savoir-faire dans le secteur de la crèmerie et développe aujourd’hui ses activités autour de trois métiers : le lait, la crème de tradition et le beurre de baratte