La référence technique au service des éleveurs

lait

Qualité du lait

Maîtriser les mammites avec moins d'antibiotiques

Baisse de la production laitière, réformes anticipées, lait écarté, frais vétérinaire, perte de temps à la traite... sont autant de conséquences des mammites. L'impact économique d'une mammite clinique s'élève à 230 euros/vache/an. La perte de revenu peut aller jusqu’à -30 euros/1000l. © M.Lecourtier/Pixel Image.

Le plan Écoantibio 2017 impose la réduction, sur cinq ans (2012-2017), de 25% de l’usage des antibiotiques. Et pourtant, la plupart des éleveurs laitiers traitent encore systématiquement les vaches au moment du tarissement avec un antibiotique intramammaire.

Conduite alimentaire des vaches laitières

Et si on simplifiait la ration ?

Les vaches ayant reçu la ration complexe ont moins ingéré et donc moins produit de lait, conséquence probable d’un encombrement supérieur de la ration complexe et donc d’un apport énergétique quotidien moindre. Photo : N.Tiers/Pixel Image

Les résultats d'une étude menée à la ferme expérimentale des Trinottières (49), comparant une ration "simple" et une ration "complexe" sur les critères de production, santé et reproduction, ont été présentés lors des 22es journées 3R qui se sont déroulées les 2 et 3 décembre 2015 à Paris.

Projet Reine Mathilde

Viser l'autonomie alimentaire avec l'AB

Carl et Arnaud Guilbert ont commencé leur conversion en bio en 2009 avec Danone. CP : A.Cotens/Pixel Image

Depuis 2010, Carl et Arnaud Guilbert du Gaec Guilbert dans le Calvados accueillent la plateforme d’essais en agriculture bio du projet Reine MathildeCe projet multipartenarial regroupe organismes de développement filière comme l’Institut de l’élevage et acteurs économiques comme l’entreprise Les 2 vaches.

Perspectives agricoles 2015-2024 de l’OCDE et de la FAO

L’Asie restera le moteur du marché mondial du lait

75 % de la hausse de production de lait d'ici 2024 devrait provenir des pays en développement, notamment des pays asiatiques. Photo : DR.

La production mondiale de lait devrait augmenter de 23 % (soit 175 millions de tonnes) d’ici à 2024 par rapport aux années de référence 2012-2014. 75 % de cette hausse devrait provenir des pays en développement, notamment des pays asiatiques.

Conférences Marchés mondiaux 2015

Grands troupeaux étrangers : quelles structures ?

En France, le seuil des 100 vaches est souvent évoqué pour définir un troupeau de grande dimension.

Organisation de la main-d’œuvre, du travail, capitaux: le développement des grands troupeaux pose de nombreuses questions sur les changements structurels des exploitations laitières.

Conseil spécialisé lait FranceAgriMer

4 scenarii pour la filière lait à l'horizon 2030

À partir des 500 hypothèses étudiées, quatre scenarii d’évolution possible de la filière lait de vache à l’horizon 2030 ont été construits. Photo : A.Cotens/Pixel image

Le 30 juin dernier, le conseil spécialisé du lait de FranceAgriMer a présenté quatre scenarii possibles pour la filière à l’horizon 2030. Ces exercices de prospective donnent aux décideurs les moyens de cerner des évolutions possibles et crédibles de la filière et d’influer sur son avenir grâce à des stratégies collectives.

Les tendances 2014 du Contrôle laitier

Plus de vaches par élevage et de lait par vache

Le nombre global d’élevages actifs au Contrôle laitier a de nouveau baissé en 2014 alors que le nombre total de lactations a augmenté.  Photo : F.MILLION/CNIEL

Édités chaque année par l’Institut de l’Élevage, en collaboration avec France Conseil Élevage et le CNBL, les résultats du Contrôle laitier pour 2014 sont désormais

Observatoire national des prix et des marges

Prix à la consommation et marges des GMS en repli

En GMS, les « marges nettes » moyennes sont négatives pour les rayons de boucherie et positives pour les produits laitiers. Photo: LVDESIGN/fotolia

Le 4e rapport de l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires a été remis au Parlement le 21 avril dernier. Sous la présidence de Philippe Chalmin, les travaux réalisés par les services de FranceAgriMer renseignent sur le positionnement économique des agriculteurs au sein des filières.

Impact environnemental

Combien de litres d'eau pour 1L de lait?

L’élevage laitier présente 3% du prélèvement d’eau en général pour l’abreuvement. Photo : Bernard 63-fotolia

Au même titre que le changement climatique ou que la pollution de l’air, la préservation de la ressource en eau est une préoccupation croissante. Selon une récente étude de l’institut de l’élevage, 1 à 3 litres d’eau sont consommés pour produire un litre de lait.

Ailleurs

Le Kazakhstan mise sur la génomique

Le Kazakhstan s’est fixé comme objectif de génotyper et phénotyper, à terme, 10 000 femelles. Photo : DR

Si le Kazakhstan est plus connu pour ses ressources énergétiques que pour son potentiel agricole, il se place aujourd’hui au 6e rang des exportateurs de céréales et connaît également une croissance de sa production laitière. Pour atteindre au plus vite l’autonomie alimentaire, le pays cherche à se doter d’outils de sélection innovants.

Pages