La référence technique au service des éleveurs

pâturage

Fertilisation des prairies

Les engrais minéraux à la pincette

S’il y a épandage d’engrais de ferme, l’apport de phosphore et de potassium minéral est loin d’être indispensable. Photo : M. Lecourtier/Pixel image

À l’occasion d’une journée « L’herbe pâturée, une ressource sous-estimée » organisée par le GDSB des Ardennes, Ardennes conseil élevage et la chambre d’agriculture des Ardennes, Didier Deleau, ingénieur régional fourrages à la station expérimentale Arvalis-Institut du végétal de Saint-Hilaire en Woëvre, a tenu à rétablir quelques vérités…

Concours Prairies

Régénérer une prairie grâce au sursemis

Chaque année, à l'occasion du Concours prairies organisé par le Gnis, des centaines d'étudiants réfléchissent à l'amélioration des systèmes fourragers à partir de cas concrets d'exploitations agricoles. Photo : DR

Le Gaec Uhalte-Borda élève un troupeau de brebis laitières de race manex têtes noires à Laguinge-Restoue, un petit village souletin des Pyrénées-Atlantiques (64). Dans le cadre du Concours prairies organisé chaque année par le Gnis, Marion Mercadal et Maider Zamponi, deux étudiantes en BTS au Legta Hector Serres dans les Landes, ont réfléchi à une solution pour améliorer les rendements…

FrieslandCampina

Une prime pour voir plus de vaches au pâturage

L'image des vaches qui pâturent est appréciée des consommateurs. Photo : A.Cotens/Pixel image

Pour FrieslandCampina, maintenir le pâturage, c'est avant tout une question d'image. La coopérative néerlandaise souhaite conserver le même niveau de pâturage des animaux de ses éleveurs qu’en 2012, soit 81 % des animaux…

Autonomie fourragère

Produire des performances animales au pâturage

Faire de la croissance à l'herbe, sans complémentation, c'est possible. À condition de bien gérer le pâturage, c'est-à-dire de respecter quelques fondamentaux : exploiter l'herbe tôt et tard, ne pas la gaspiller, bien adapter le chargement et faucher tôt. Photo : H.Grare/Pixel Image.

L’herbe est la ressource alimentaire la moins coûteuse, à condition qu'elle soit bien gérée. Ce qui signifie respecter les fondamentaux…

Ferme expérimentale de Trévarez

5 mois de pâturage seul avec robot, c’est possible

La conduite mise en place avec deux paddocks par 24h a permis aux vaches de circuler librement entre le robot de traite mobile et les pâtures. Photo : D. Bodiou/ Pixel Image

Faire pâturer les vaches pendant plus de 5 mois avec un robot de traite est possible, sans apporter de fourrages à l’auge, avec peu de concentrés, et en limitant le travail d’astreinte.

Burkina Faso, Mali, Niger

Afrique : le pastoralisme face à l’insécurité

Le pastoralisme en Afrique de l'Ouest valorise différentes zones agroécologiques plus ou moins fertiles. Photo Antoine Hervé/Pixel image

Dodo Boureima, secrétaire permanent du Réseau d’éleveurs Billital Maroobé (RBM) et Jalloh Blamah, coordonnateur technique régional du RBM, évoquent la place et le rôle du pastoralisme dans un contexte d’insécurité et de conflits intracommunautaires en Afrique.

Traite robotisée

3 incontournables pour coupler pâturage et robot

Le pâturage permet de réduire le travail d’astreinte jusqu’à 1h30 par jour par rapport à une conduite intégrale en bâtiment. Crédit photo : M. Lecourtier/Pixel Image

Le projet Casdar 2010-2013 “Robot et pâturage” visait à analyser l’adéquation de la traite robotisée avec les différents systèmes d’élevages laitiers français comportant du pâturage.

États-Unis

Pâturer en mode... bison

Troupeau de vaches angus conduites en "mob grazing" chez un des pionniers américains en la matière, Gabe Brown, Dakota du Nord.

Le "mob grazing" peut se traduire ainsi: pâturage mobile intensif. Il s’agit d’imiter ce que font naturellement les troupeaux de grands herbivores à l’état sauvage, en premier lieu les bisons. Dans les grandes plaines centrales des États-Unis, au temps où ils étaient des millions, de gigantesques troupeaux migraient ainsi du nord au sud du pays.