La référence technique au service des éleveurs

phosphore

Fertilisation du maïs fourrage

Jusqu'à 80% des besoins couverts par les effluents

Plus de 80 % des parcelles de maïs fourrage reçoivent une fumure organique : un intérêt économique et environnemental appréciable.

Dans un contexte où la recherche de la compétitivité est au coeur des préoccupations des éleveurs, les effluents d’élevage s’avèrent précieux pour maîtriser les charges de fertilisation du maïs fourrage. Voici les recommandations d’Arvalis-Institut du

Projet européen Dairyman

Concilier production laitière et environnement, c'est possible

Les actions mises en place commencent à porter leurs fruits en termes de qualité de l'eau" indique Elisabeth Congy de la chambre d'agriculture de Bretagne. Crédit : Danielle Bodiou

Le projet Dairyman a associé durant quatre ans (2009 à 2013), dix régions de l’Europe du Nord-Ouest : les Pays-Bas, pilotes du projet, le Baden Württemberg en Allemagne, le Luxembourg, la Belgique (Flandre et Wallonie), l’Irlande du Sud, l’Irlande du Nord et la France avec trois régions (Bretagne, Pays de la Loire et Nord - Pas-de-Calais).