La référence technique au service des éleveurs

prairie

Prairies

Azote : la bonne dose au bon moment

L'azote est un élément indispensable pour la croissance de l'herbe mais bon nombre de facteurs sont à prendre en compte pour ne pas sur-fertiliser.

L'azote est certes indispensable, mais à raisonner. Pour les prairies, définir la bonne dose sous forme minérale ne se résume pas à compenser les exportations. Bon nombre de critères sont à prendre en compte pour ne pas sur-fertiliser.

Collecte

La production laitière impactée par la sécheresse estivale

Publié le 16/11/2018 par Danielle Bodiou dans
 La production laitière a nettement ralenti dans la plupart des bassins laitiers.

Au mois de septembre, la collecte de lait a reculé de 1,7 % par rapport à l’an passé, indique la dernière note Agreste Conjoncture « Lait» du Service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture (SSP).

Prairie

Le Scariflex Max de Joskin évolue

Publié le 13/12/2016 par Simon Billaud dans
Le Scariflex Max de Joskin évolue. Photo: Joskin

Le nouveau Scariflex Max est doté de 7 rangées composées de 3 outils différents, dont la profondeur de travail est réglable individuellement en fonction des tâches demandées. Pour régénérer la prairie, il est équipé de dents plus agressives, qui vont permettre un travail plus en profondeur.

GNIS

Sursemis de prairies: c'est maintenant

Publié le 05/09/2016 par Alice Cotens dans
Le sursemis en fin d'été permet aussi de semer dans des parcelles habituellement moins portantes. Photo : DR

Le sursemis de prairie est une technique qui consiste à introduire de la semence fourragère dans la prairie sans détruire la flore initiale.

Salon de l’herbe

Tous les fourrages se retrouvent dans l’Allier

Cette année, le Salon de l'herbe et des fourrages se déroulera le 1er et 2 juin à Villefranche d'Allier. M. Lecourtier/Pixel Image

À l’instar des éditions dans l’Est et dans l’Ouest, l’édition du Centre, qui se déroulera le 1er et 2 juin 2016 à Villefranche d’Allier, près de Montluçon, sera pour la première fois le Salon de l’herbe et des fourrages.

​Composition du lait

Moins d'acides gras saturés avec les légumineuses

La composition en acides gras de la matière grasse du lait dépend de différents facteurs dont l’alimentation. © A.Cotens/Pixel image

« La diversité botanique des prairies permanentes a un effet positif sur les teneurs en acides gras insaturés du lait. » C’est ce que soutiennent Daniel Leconte et François Launay du Domaine expérimental Inra du Pin-au-Haras en Normandie.

Entretien des prairies

Le Scariflex Max plus polyvalent chez Joskin

Publié le 23/03/2016 par Simon Billaud dans
Le Scariflex Max plus polyvalent chez Joskin. Photo: Joskin

Joskin propose un nouveau modèle d'aérateur qui combine 2 fonctions en une machine : le scariflex Max.

Ray-grass hybride avec ou sans trèfle violet

Une fauche précoce améliore la valeur alimentaire

En RGH comme en RGH+ trèfle violet, la fauche précoce améliore le taux de MAT et la valeur énergétique. Photo : KUHN

Une récolte précoce améliore la valeur alimentaire des prairies de ray-grass hybride (RGH) et de RGH-trèfle violet. Telle est la conclusion d’une étude menée à la station expérimentale bovine de Mauron, dans le Morbihan.

Date N'Prairie

Positionner le 1er apport d'azote au plus juste

Les travaux conduits par l’ITCF dans les années 1980 ont montré que l'apport d'azote sur des prairies à base de graminées à une date correspondant à une somme de températures de 200°C (base 0°C) depuis le 1er janvier était le meilleur compromis. Photo : N.Tiers/Pixel Image

Pour aider les agriculteurs à piloter au mieux la fertilisation de leur prairie, Arvalis-Institut du Végétal a mis au point Date N'Prairie, un outil gratuit en accès libre sur ordinateur, tablette et smartphone, qui permet de positionner au plus juste la date du premier apport d'azote sur prairies à base de graminées.

États-Unis

Pâturer en mode... bison

Troupeau de vaches angus conduites en "mob grazing" chez un des pionniers américains en la matière, Gabe Brown, Dakota du Nord.

Le "mob grazing" peut se traduire ainsi: pâturage mobile intensif. Il s’agit d’imiter ce que font naturellement les troupeaux de grands herbivores à l’état sauvage, en premier lieu les bisons. Dans les grandes plaines centrales des États-Unis, au temps où ils étaient des millions, de gigantesques troupeaux migraient ainsi du nord au sud du pays.