La référence technique au service des éleveurs

prairie

Application

Happygrass : La gestion des prairies et du pâturage en un outil

Happygrass se veut être une boîte à outils complète allant du choix des espèces prairiales à implanter jusqu’à la récolte ou la valorisation par le pâturage. ©DR

Les consortiums PâturNET et GrassMan se sont rapprochés pour donner naissance à une offre de service unique : HappyGrass. La nouvelle application1, destinée aux éleveurs et aux techniciens, propose désormais un outil unique et complet dédié à la gestion des prairies et du pâturage.

Prairies

Le semis à la volée, une piste à privilégier pour les prairies ?

Publié le 26/06/2020 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Le semis à la volée, une piste privilégiée pour le semis des prairies. CP : A.Cotens/Pixel6TM

En préambule du deuxième webinaire proposé par le Salon de l’herbe et des fourrages, Patrice Pierre, responsable de projet à l’Institut de l’élevage au service fourrages et pastoralisme, a rappelé les cinq grands facteurs qui peuvent impacter l’implantation des prairies.

Prairies

Pâturage tournant : une croissance en hausse pour les veaux charolais

Le pâturage tournant a également permis de réaliser de réelles économies de concentrés. CP : H.Grare/Terroir Est

La ferme de Jalogny, basée en Saône-et-Loire, conduit des travaux sur la complémentation hivernale des veaux mâles nés à l’automne. Elle se situe dans une zone herbagère en plein cœur du bassin charolais, au nord-est du massif central.
 

Prairie

Le semis de prairie sous couvert, une technique 100 % gagnante pour l'éleveur !

Le semis de prairie sous couvert une technique 100 % gagnante pour l'éleveur ! CP : ferme expérimentale Thorigné-d'Anjou.

La ferme expérimentale de Thorigné-d’Anjou, dans le Maine-et-Loire, est entièrement consacrée à l’agriculture biologique en polyculture-élevage. De nombreux essais y sont menés, notamment sur l’implantation des prairies sous couvert.

Gnis

Diagnostic hivernal des prairies et conseils pour le sursemis

Publié le 06/03/2020 par Marie Dominique GUIHARD dans
Le diagnostic des prairies permet de lister les points forts et les points faibles avant d’intervenir au printemps, comme ici avec le sursemis. CP : DR.

Alors que l'hiver se termine, le Gnis rappelle la façon de diagnostiquer ses prairies avant toute intervention au printemps.

Cultures

Pratiquer le semi de prairie sous couvert pour lutter contre la sécheresse

Julien Fortin et Médéric Letellier sont pleinement satisfaits des semis sous couvert de prairie pour limiter les effets de la sécheresse à l’automne. CP : M-D.Guihard/Pixel6TM.

En Anjou, la sècheresse automnale devient de plus en plus fréquente. Pour optimiser les semis de prairie, la ferme expérimentale de Thorigné-d’Anjou les retarde d’un mois et les associe à des céréales. 

Gnis

Six questions clés et trois choix possibles pour semer sa prairie

Publié le 28/01/2020 par Marie Dominique GUIHARD dans
Le poids de mille grain fait partie des critères à prendre en compte pour réaliser des mélanges de prairie. CP : DR.

Choix de l’espèce, des variétés, d’un mélange ou non, le Gnis passe en revue toutes les possibilités qui s’offrent à l’éleveur pour décider de la manière dont il va semer sa prairie.

Gnis

Les cinq voies d’amélioration pour une prairie

Publié le 03/01/2020 par Marie Dominique GUIHARD dans
Pour limiter les causes de la dégradation des prairies, le Gnis propose cinq voies d'amélioration.

Selon le Gnis, cinq objectifs sont à définir pour obtenir une prairie productive : éliminer la ou les causes de dégradation, introduire de nouvelles plantes sélectionnées (semis ou sursemis), raisonner la fertilisation et le pH, adapter le mode d’exploitation, aménager le parcellaire (chemins, zone d’ombre, assainissement, points d’eau). 

Bilan de la saison fourragère

Selon le Gnis, tout n’est pas perdu

Publié le 23/10/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
Après une saison difficile en raison des conditions climatiques extrêmes, le Gnis affirme qu'il est nécessaire d'adapter ses pratiques et de prévoir les semis futurs.

Après une année atypique, marquée par de forts contrastes climatiques, les prairies méritent une observation attentive pour adapter ses pratiques et prévoir les semis futurs.

Gnis

Prairie : comment faire face à la sécheresse

Publié le 31/07/2019 par Marie Dominique GUIHARD dans
Les associations graminées légumineuses sont à semer dès la récolte. ©DR

Le Gnis donne quelques solutions pour éviter les conséquences économiques et techniques de la sécheresse sur les prairies.

Pages

Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site