La référence technique au service des éleveurs

ration

Finition des génisses viande

L’ensilage d’herbe remplace le correcteur azoté

Les essais de la station de Mauron montrent que les génisses charolaises sont aussi bien finies avec une ration mixte composée de 2/3 d’ensilage d’herbe et de 1/3 d’ensilage de maïs sans apport de concentré. Photo : DR

L’ensilage d’herbe permet de remplacer le correcteur azoté pour la finition des génisses charolaises. Telle est la conclusion d’un premier essai mené à la station expérimentale bovine de Mauron, dans le Morbihan…

Elevage allaitant

L'alimentation, un levier de rentabilité

Les régimes à base de luzerne et de trèfle violet pour l'engraissement des jeunes bovins montrent un intérêt à la fois économique, agronomique et écologique. Mais la culture de luzerne ou de trèfle violet nécessite des surfaces aux dépens des autres cultures. L'agriculteur doit veiller à ne pas dégrader l’autonomie en énergie et en paille de litière. Photo : H.Grare/Pixel Image

Alors que la rentabilité des élevages est en berne, l’Institut de l’élevage a révélé quelques pistes pour aider les éleveurs allaitants à retrouver de l’efficacité économique, à l’occasion de la journée Grande Angle Viande organisée à Paris le 15 novembre, parmi lesquelles la conduite alimentaire.

Question de ration

Produire le maximum de lait avec son robot

Premier épisode de Question de ration, notre nouvelle Web-série, chez Michaël Beucher en Mayenne.
Premier épisode de Question de ration, notre nouvelle Web-série, chez Michaël Beucher en Mayenne.

​Composition du lait

Moins d'acides gras saturés avec les légumineuses

La composition en acides gras de la matière grasse du lait dépend de différents facteurs dont l’alimentation. © A.Cotens/Pixel image

« La diversité botanique des prairies permanentes a un effet positif sur les teneurs en acides gras insaturés du lait. » C’est ce que soutiennent Daniel Leconte et François Launay du Domaine expérimental Inra du Pin-au-Haras en Normandie.

Ferme expérimentale de Mauron

Une piste pour réduire le coût alimentaire des JB

La substitution du soja par de la luzerne ou du trèfle violet sous forme enrubannée se traduit, dans une ration à base de blé, par une amélioration du revenu d’environ 10 %.  Photo : D. Bodiou/pixel image

Introduire de la luzerne ou du trèfle violet dans une ration jeunes bovins à base de blé améliore le revenu, alors que celui-ci est légèrement dégradé avec une ration à base de maïs ensilage. Tel est l’enseignement d’une étude menée à la station expérimentale bovine de Mauron (Morbihan).

Engraissement jeunes bovins

Ration JB maïs-luzerne : des ajustements à prévoir

Dans les conditions de l’essai, la ration maïs ensilage + luzerne entraîne une baisse de croissance de 100g. Une baisse de performances peut-être liée à une diminution de la densité énergétique de la ration.

La luzerne enrubannée comme seul complément azoté d’une ration à base de maïs ensilage faiblement complémenté en énergie, entraîne une baisse des croissances et une dégradation de l’indice de consommation des jeunes bovins.

Génisses laitières

Mesure du tour de poitrine : de nouveaux repères

La mesure du tour de poitrine est réalisée à l’aide d’un ruban, ou barymètre, placé autour du thorax, derrière le garrot et les pattes avant. Photo : DR.

Technique alternative à la pesée, la mesure du tour de poitrine des génisses laitières peut être utilisée pour suivre leur croissance et évaluer si leur conduite est adaptée.

Production laitière

Le robot, un DAC qui doit devenir rationnel

La mise en place d'un robot de traite modifie la stratégie d'alimentation. Attention à ne pas trop augmenter la quantité de concentrés.

Passer au robot de traite permet d’augmenter la production laitière, mais à quel coût?

Production laitière

Améliorer l'efficacité protéique de la ration

Les tourteaux de graines de tournesol sont plutôt riches en méthionine et en lysine.

Les vaches ne valorisent pas bien l'azote : sur 3300 g de protéines ingérées, seuls 990 g se retrouvent dans le lait. Pour augmenter la production de protéines laitières,  la stratégie actuelle consiste à augmenter l'apport de protéines totales. Or, la protéine coûte toujours plus cher. 

Analyseur AgriNIR

Des analyses régulières pour un conseil réactif

L'outil AgriNIR permet un conseil plus personnalisé basé sur les vraies valeurs des fourrages de l'exploitation.

«Ca ne sert à rien de faire des calculs de ration très précis si on ne connaît pas la valeur des aliments! Il faut pouvoir faire davantage d’analyses de fourrages si on veut mieux conseiller.»

Pages