La référence technique au service des éleveurs

rendement

Maïs fourrage

Réussir le désherbage pour maîtriser le rendement

La concurrence des adventices s’exerce précocement sur la culture de maïs, dès le semis et jusqu’à ce que la végétation recouvre l’inter-rang, c’est-à-dire vers douze feuilles. Dans ces conditions, une lutte précoce est vivement recommandée, pour conserver tout le potentiel de la parcelle. Photo : H. Grare/Pixel image

Un désherbage maïs bien réalisé permet de limiter l’impact nuisible des mauvaises herbes et de conserver le potentiel de la culture en rendement et en qualité. Il limite de plus le risque de réenherbement de la parcelle et l’enrichissement du stock grainier d’adventices pour les cultures suivantes et les parcelles voisines

Concours Prairies

Régénérer une prairie grâce au sursemis

Chaque année, à l'occasion du Concours prairies organisé par le Gnis, des centaines d'étudiants réfléchissent à l'amélioration des systèmes fourragers à partir de cas concrets d'exploitations agricoles. Photo : DR

Le Gaec Uhalte-Borda élève un troupeau de brebis laitières de race manex têtes noires à Laguinge-Restoue, un petit village souletin des Pyrénées-Atlantiques (64). Dans le cadre du Concours prairies organisé chaque année par le Gnis, Marion Mercadal et Maider Zamponi, deux étudiantes en BTS au Legta Hector Serres dans les Landes, ont réfléchi à une solution pour améliorer les rendements…

Conversion d'un atelier lait à l’agriculture biologique

« Le bio n’est pas une solution de sauvetage »

La conversion en bio entraîne une modification profonde des équilibres : un recul de la production laitière, une baisse des rendements des cultures, une hausse de la surface fourragère. Photo : V Brocard

En cette période de crise du lait, de nombreux éleveurs en quête d’une meilleure valorisation de leur production s’intéressent à la conversion en bio.

Prairies

Une production d'herbe en retrait de 20 points

La pousse entre le 20 juillet et le 20 août a représenté moins de 15% de la pousse de référence.

Au 20 août 2015, la production cumulée d'herbe est déficitaire dans la plupart des régions françaises: elle est estimée à un peu moins de 77% de la production de référence à la même date sur la période 1982-2009.

Ray-grass hybride avec ou sans trèfle violet

Une fauche précoce améliore la valeur alimentaire

En RGH comme en RGH+ trèfle violet, la fauche précoce améliore le taux de MAT et la valeur énergétique. Photo : KUHN

Une récolte précoce améliore la valeur alimentaire des prairies de ray-grass hybride (RGH) et de RGH-trèfle violet. Telle est la conclusion d’une étude menée à la station expérimentale bovine de Mauron, dans le Morbihan.

Amendements calcaires

Le chaulage accroît le rendement des prairies

Le pouvoir fertilisant des engrais azotés est largement amélioré sur une parcelle chaulée. Photo : D. Bodiou/Pixel image

L’apport de chaux permet d’augmenter les rendements des prairies permanentes. Tel est l’enseignement d’une étude menée par le centre de recherche et de formation Agra-Ost, à l’est de la Belgique. Ce dernier a mesuré le rendement et le pHKCI de la parcelle, avec ou sans chaulage, d’une année précise, afin de montrer l’effet du traitement en fonction du pH de départ.

Maïs fourrage/Bretagne

Semer dès la mi-avril… sur sol ressuyé

Les semis de maïs fourrage précoces permettent plus de rendement et de qualité à la récolte par rapport aux semis tardifs. Tel est le constat dressé par Arvalis-Institut du végéta