La référence technique au service des éleveurs

Rouge suédoise

Croisement laitier

Croiser pour tendre vers son troupeau idéal

"Croiser, c’est aussi pour moi se réapproprier la sélection et le plan d’accouplement", Hervé Léal, éleveur dans le Finistère. Photo : A.Cotens/Pixel Image.

Fortement utilisé aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et aux Pays-Bas, le croisement laitier reste marginal en France mais connaît un regain d’intérêt. En 2015, les croisements représentaient 1,5% des IA premières, en croissance de 30 à 40 % par rapport à 2010.